Logo CSS
Logo XHTML
Stats
visiteur(s) en ligne
352797 visiteurs
11 visiteurs aujourd'hui
88 fiches Star Wars

Partenaires

Logo HOLONET
Tous les partenaires






VAISSEAUX & ENGINS > SPHÈRE SPATIALE DE CLASSE LUCREHULK


Encyclo




Fiche de données

sphère

Constructeurs :
- Hoersch-Kessel Drive Inc. (sphère spatiale de base)
- Combat Automata Baktoid (noyau de contrôle de l'armée droïde)
Diamètre :
696 mètres
Hauteur :
914 mètres (sans mâts de transmission)
Accélération maximale :
300 G
Autonomie :
3 ans
Équipage :
- 60 superviseurs de
la Fédération du Commerce
- 3 000 droïdes navigateurs
- 200 000 droïdes de maintenance
Armement :
280 canons laser légers de défense rapprochée (8 kilotonnes/coup max.)
Affiliations :
- Fédération du Commerce
- Confédération des Systèmes Indépendants
Périodes :
Logo EmpireLogo Rébellion

 
pit
Compte tenu de sorties récentes ou d'absence de sources, cette fiche manque d'informations. Elle sera mise à jour au plus vite. Merci de votre compréhension.


La Fédération du Commerce fut au cœur de la Guerre des Clones, et participa, avec ses nombreux cargos, au déclenchement de ce conflit destructeur. La sphère spatiale de classe Lucrehulk constitua une des sources d'alimentation sans limites pour nombre de bâtiments, vaisseaux et autres informations. Leur taille gigantesque ne facilitait évidemment pas l'entretien de l'armature ; il était donc effectué dans des puits prévus à cet effet se situant pour la plupart sur des planètes alliées de la Fédération.

Les Neimodiens inspirèrent largement la conception des sphères. Elles étaient en effet bâties selon un agencement vertical bien précis à l'image des ruches des habitants. Au sommet de l'édifice se logeaient deux tours dans lesquelles se concentraient les passerelles de commandement. Elles étaient surplombées par un mât assurant les transmissions militaires et l'envoi de signaux de contrôle. On trouvait aussi des suites de luxe destinées aux cadres, ainsi que des salles du trésor des hauts dignitaires. Le complexe dispositif de transmission des tours reposait sur un radiateur de refroidissement. En dessous, une grande parabole servait d'antenne pour les signaux militaires droïdes.

Plus bas encore, les niveaux étaient occupés par des publicistes, des courtiers, droïdes et autres agents de maîtrise. Près d'eux, des silos secondaires de carburant amélioraient les systèmes de confinement en cas de surcharge du réacteur, et une centre informatique coordonnait les actions des armées droïdes. À l'intérieur des gaines de synchronisation, des projecteurs de champ de tranchées canalisaient leurs énergies, tandis que l'évent thermique régulait les surchauffes du noyau.

Dans les ponts inférieurs de l'appareil, de nombreux parasites infestaient les lieux et il était impossible d'y habiter. Ils étaient réservés à l'accueil des étrangers, aux signatures de baux de protectorat planétaire ; ils étaient surveillés jour et nuit par des droïdes de sécurité. Au centre de la sphère spatiale, un réacteur compact annihilait l'hypermatière. Sous ce dispositif, l'émetteur-récepteur à hyper-ondes permettait d'atteindre les moindres recoins de la Galaxie sans passer par l'HoloNet. Autour, toutes sortes de véhicules fourmillaient, comme des chars d'assaut CAB prêts à être déployés, des porte-conteneurs, ou encore des Transports Multi-Troupes. Les engins de la Fédération du Commerce étaient également de véritables sources d'informations : ils renfermaient des données s'apparentant à des cartes interstellaires, que seuls les Jedi pouvaient mettre à jour.

La tuyère centrale, à poussée ionique, permettait la prise de contact de la sphère avec le pont du bâtiment porteur, en l'occurrence des systèmes répulseurs. Elle émettait des radiations nocives qui étaient confinées par un champ de force monopolaire situé en dessous de l'appareil. Les effets de poussée étaient tous canalisés dans les puits, hauts d'en général six kilomètres. Ainsi, ces transports étaient installés en grand nombre dans les vastes déserts de Géonosis, un des mondes ralliés au camp des Séparatistes par le Comte Dooku. Ils furent d'une importance capitale pendant la Guerre des Clones car elles comportaient les données essentielles de la Fédération. C'est pour cela que, durant la Bataille de Géonosis, Yoda demanda à ses clones de viser l'une des sphères spatiales avant qu'elles ne pussent décoller.


puce Sources

- "'Starship Battles Preview 4" sur Wizards.com
- Star Wars: Republic Commando
- Star Wars: Jedi Starfighter
- Star Wars: The Clone Wars video game
-
"Death in the Catacombs" – Star Wars Insider 79
- Hero of Cartao
- Star Wars Republic 67: Forever Young
- Star Wars Republic 68: Armor
- Star Wars: General Grievous
- Star Wars Republic: The Dreadnaughts of Rendili
- Labyrinth of Evil
- Reversal of Fortune
- Star Wars Episode II: Attack of the Clones
- Star Wars Episode III: Revenge of the Sith
- Star Wars: Rogue Squadron III: Rebel Strike
- Attack of the Clones: Incredible Cross-Sections
- Star Wars: Complete Cross-Sections



puce Informations

Auteur Cette fiche a été rédigée par Thypot le 23 décembre 2006.
Corr Cette fiche a été entièrement corrigée.


[Retour] - [Suivant]



Dernière modification effectuée le 11 novembre 2008 à 00:45 (CET+0100)