Logo CSS
Logo XHTML
Stats
visiteur(s) en ligne
352297 visiteurs
6 visiteurs aujourd'hui
88 fiches Star Wars

Partenaires

Logo APY
Tous les partenaires






ÉVÉNEMENTS > COURSE DE LA BOONTA EVE (-32)


Encyclo




Fiche de données

boonta

Année :
-32
Acteurs :
18 concurrents et leurs podracers
Lieu :
Arène et Circuit de Mos Espa, Tatooine
Conséquences :
Affranchissement et départ d'Anakin Skywalker pour Coruscant
Période :
Logo Empire
 


Plan :

puce Prélude
puce Préparatifs
puce Participants
puce Déroulement
puce Conséquences
puce Plan des lieux
puce Bilan chiffré

 

Bien qu’interdit dans la plupart des régions civilisées, le podracing, sport aussi dangereux que spectaculaire, ne cessait d’attirer les foules dans les territoires de la Bordure Extérieure. On trouvait sur Tatooine des circuits particulièrement périlleux, dont l’arène de Mos Espa où avait lieu la course annuelle la plus célèbre de la planète, la classique de la Boonta Eve. Sa réputation de « course la plus dangereuse de la Galaxie » était bien méritée car son tracé tirait profit du paysage désertique et hostile de l’environnement et comprenait des traversées de canyons à peine assez larges pour qu’un véhicule pût s’y infiltrer.

Chaque année, les meilleurs podracers de tous les systèmes solaires se rassemblaient à Mos Espa, alléchés par les grosses primes à remporter. La course, très populaire, était attendue par les spectateurs, prêts à tout pour assister à un accident spectaculaire ou pour gagner des fortunes en pariant sur les résultats. La Grande Arène pouvait en accueillir des dizaines de milliers pendant que d’autres regardaient les retransmissions tout autour de la Bordure Extérieure. Les propriétaires d’auberges, de magasins ou de tripots de Mos Espa s’enrichissaient grâce à la consommation inhérente aux succès des compétitions.

Toutes les éditions de la Boonta engendraient leur lot d’anecdotes qui faisaient le tour des cantinas miteuses de Tatooine, mais les conséquences d’une course en particulier finirent par marquer l’histoire de la Galaxie, et ce, trente-deux ans avant la Bataille de Yavin. La conclusion inattendue de cet événement influa sur le destin d’une certaine Padmé Amidala, la reine du peuple naboo à l’époque, et l’aide à libérer sa planète. Elle détermina aussi, et surtout, le sort de l’Ordre Jedi et de l’Ancienne République, qui entrait alors dans sa période de décadence.


boonta

Pendant le repas, Anakin propose à Qui-Gon de participer à la course pour gagner l'argent nécessaire à la réparation du vaisseau du Jedi.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)

boonta

Qui-Gon établit un marché avec Watto : il lui offrait le vaisseau royal si Anakin perdait.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)



puce Prélude

Tout commença par un simple concours de circonstances, ou peut-être, pour certains, un coup du hasard : une rencontre fortuite entre un groupe de fugitifs échappant à l’invasion de Naboo et un jeune esclave de Tatooine, Anakin Skywalker. Le Maître Jedi Qui-Gon Jinn était venu à Mos Espa avec Padmé, Reine de Naboo mais déguisée en suivante, le Gungan Jar Jar Binks et le droïde astromécano R2-D2, suite à l’endommagement de leur vaisseau par un tir des appareils droïdes de la Fédération du Commerce.


boonta

Anakin et Kitster préparent le module de course.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


C’était donc dans l’intention première d’acheter des pièces détachées que les étrangers avaient fait escale sur le monde sablonneux et peu avenant de Tatooine. Ils durent trouver de l’argent pour se procurer leur nouvel hyperdrive, mais avant d’avoir pu s’en procurer, furent contraints de s’abriter d’une des tempêtes de sable fréquentes dans la région. Qui-Gon et ses compagnons acceptèrent la proposition d’Anakin de se réfugier chez lui en attendant ; et, pendant le repas, Padmé et Jar Jar écoutèrent avec horreur Anakin et Shmi, sa mère, évoquer leurs vies d’esclaves.



boonta

Watto négocie avec Qui-Gon tandis que Sebulba prend du bon temps en se faisant masser par de voluptueuses masseuses twi'leks.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Pour garantir sa loyauté, on implantait à chaque esclave un mouchard qui déclenchait une explosion mortelle s’il tentait de s’enfuir. Naïvement, Padmé avança que la République disposait de lois interdisant l’esclavage ; malheureusement, les mondes de la Bordure Extérieure étaient quelque peu ignorés, et les pratiques qui existaient sur certaines planètes ne faisaient pas forcément partie des priorités du gouvernement galactique. Pendant le silence embarrassé qui suivit, Anakin changea de conversation, donnant sans le vouloir à ses hôtes un moyen de repartir.



boonta

Dans le hangar des vaisseaux, C-3PO et R2 discutent à propos de la course qui se prépare.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


En effet, le jeune garçon demanda au groupe s’il avait déjà assisté à une course de pods. Il se vanta joyeusement d’être le seul humain capable de piloter ces appareils. Le Jedi, qui supposait déjà qu’Anakin était un enfant hors du commun, comprit que son intuition était juste. L’esclave questionna avidement Qui-Gon au sujet de son sabre laser et lui confia qu’il souhaiter que le garant de la paix soit venu sur Tatooine pour délivrer les prisonniers. Mais Jinn lui expliqua que lui et son groupe étaient simplement bloqués là et qu’ils avaient besoin de pièces détachées pour leur transport détérioré.



boonta

Les présentateurs siamois Fode et Beed présentent les concurrents.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Or, sans monnaie valable, Watto, marchand de l’hyperdrive tant convoité et maître de Skywalker, était difficile à convaincre. Quand Padmé demanda si les ferrailleurs avaient un point faible qu’ils pussent exploiter, Shmi répondit que leur plus gros vice était de parier sur les courses de pods. Devant sa mère horrifiée, Anakin proposa de participer à la classique de la Boonta Eve avec un module de sa propre fabrication. Sa génitrice mit en doute la sagesse de ce plan mais suivit son instinct et accepta à contrecoeur qu’Anakin participât à l’épreuve.


boonta

Les moduloes de course s'apprêtent à partir.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Ainsi, dans l’après-midi, lorsque la tempête de sable s’était enfin calmée, Skywalker alla parler à son propriétaire, Watto. Padmé protesta, arguant qu’ils ne pouvaient pas faire confiance à quelqu’un qu’ils connaissaient à peine ; la reine (en fait elle-même) ne serait certainement pas de cet avis. Un sourire étendu aux lèvres, Qui-Gon lui rétorqua que la souveraine n’en saurait rien. Laissant la jeune femme fulminer, il entra de suite dans l’échoppe du Toydarien pour entamer les âpres négociations qui s’annonçaient.


boonta

Les gradins, bondés, attendent avec impatience le départ de la course.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Pourtant, malgré le fort caractère du marchand ailé, la proposition de Qui-Gon s’accordait bien avec la cupidité débordante de Watto. Le Jedi affirma avoir gagné un podracer lors d’un jeu de hasard, et qui sera par conséquent à utiliser pendant la course. Comme il n’avait pas d’argent, le vendeur devrait payer les frais d’inscriptions de son esclave à la course. Qui-Gon, lui, fournirait le module. Si Anakin gagnait, le Toydarien pourrait conserver les gains de la victoire et donnerait les pièces détachées dont Qui-Gon avait besoin ; s’il venait à perdre, Watto obtiendrait le vaisseau de Jinn.


boonta

Les candidats disposent de leurs propres porte-drapeau.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


 

puce Préparatifs

C’est alors que Watto accepta avec ferveur : c’était, en effet, dans les deux cas, une bonne affaire pour lui : soit il perdait un esclave docile mais remportait en compensation une somme importante, soit il gagnait un appareil de facture honorable. Qui-Gon, persuadé qu’Anakin ferait ses preuves, s’en confia à Shmi pendant qu’ils regardaient Padmé et l’enfant s’affairer sur le podracer. Le Jedi était impressionné par la conception du module, par la générosité et les talents de Skywalker ; la mère de celui-ci partageait son opinion au sujet de son fils et ajouta qu’il n’était pas comme les autres.


boonta

Les vaisseaux démarrent.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Doué de qualités exceptionnelles, né de l’immaculée conception, il ne pouvait être que l’Élu pour Jinn, celui qui amènerait l’équilibre dans la Force. Cependant, malgré son envie de voir le garçon se former à devenir un Jedi, il avoua qu’il ne pouvait rien faire avec Anakin : il était trop âgé pour commencer une formation. Les amis de Skywalker, de leur côté, le retrouvèrent autour de son podracer. Tous, à l’exception de Kitster, doutaient qu’Anakin fût en mesure de gagner ; mais il affirma que son module marcherait.


boonta

Le module d'Anakin n'attend plus que le signal de Jabba.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Kitster resta auprès de lui après que ses autres compagnons furent retournés jouer dans les rues de Mos Espa. Anakin eut l’occasion de lui démontrer les ressources de son « tas de ferraille » après quelques réglages, puisqu’il parvint à le faire démarrer grâce à une cellule énergétiques offerte par Qui-Gon. Observant la scène depuis le niveau supérieur de leur gourbi, Shmi sourit tristement devant l’enthousiasme de son fils, comprenant que, d’une manière ou d’une autre, le destin de son fils ne serait plus lié au sien.


boonta

Angoissés, les compagnons d'Anakin attendent eux aussi le départ.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Le lendemain matin, avant le réveil d’Anakin, le « jour-J », R2-D2 peignit le podracer, tandis que Qui-Gon et Jar Jar se rendirent à l’arène afin de s’assurer que Watto avait bien respecté son engagement. Le Jedi et son acolyte gungan trouvèrent le marchand d’humeur joyeuse. Watto dit à l’humain qu’en dépit de son admiration pour Skywalker, celui-ci ne pourrait l’emporter face à Sebulba, le Dug qui avait déjà gagné la course à plusieurs reprises et qui, par conséquent, faisait figure de grand favori. Le Toydarien le soutenait pour cette compétition, au détriment de son jeune esclave, car les enjeux étaient importants pour lui.


boonta

Enfin, Jabba déclenche le gong annonçant le début de la course.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


À la grande surprise de Watto, Jinn paria son pod en échange de l’affranchissement d’Anakin et de sa mère. Il refusa de libérer les deux esclaves mais accepta que le hasard décidât à leur place. Si le du vendeur tombait et que sa face supérieure était bleue, Anakin serait libre ; si elle était rouge, Shmi serait affranchie. Soupçonnant de la tricherie, le Jedi eut recours à la Force pour influer sur le résultat du lancer. Il préféra, logiquement, choisir de sauver de l’esclavage le garçon. Quand le dé tomba face bleue en l’air, Watto en fut exaspéré mais n’y prêta pas tellement d’importance, toujours confiant dans la victoire de Sebulba.


boonta

Dès le début, Anakin ne parvient pas à démarrer du fait des sabotages de Sebulba.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Anakin arriva alors avec Kitster, Padmé et ses amis afin de jeter un dernier coup d’œil à son pod. Quelques minutes avant la course, l’appareil fut placé sur la grille de départ. Le destin d’Anakin, celui de la planète Naboo, et plus généralement celui encore de la Galaxie toute entière, reposaient dans le résultat de la course. C’est pourtant sans grande peur que l’enfant allait tout mettre en œuvre pour gagner sa liberté sans qu’il ne le sache encore, et pour enfin quitter le monde qui l’a vu grandir.


boonta

Le peloton de tête est de suite occupé par Sebulba et ses poursuivants.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


 

puce Participants

- Ratts Tyerell (Aleen)


boonta

Rats Tyerell préfère saluer sa famille que le public.
(DVD Star Wars - Épisode I - Bonus)



- Mawhonic (Malastare)


boonta

Humble, le Gran Mawhonic s'incline face à la foule.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)



- Ben Quadinaros (système de Toong)


boonta

Ben Quadinaros, au premier plan, salue les gradins tandis qu'Anakin se prépare.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)



- Ark « Bumpy » Roose (Sump)


boonta

Ark Roose, de Sump, se présente.
(DVD Star Wars - Épisode I - Bonus)



- Elan Mak (Ploo IV)


boonta

Elan Mak est également acclamé.
(DVD Star Wars - Épisode I - Bonus)



- Ody Mandrell (Tatooine)


boonta

Ody Mandrell et ses droïdes mécaniciens.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)



- Teemto Pagalies (Moonus Mandel)

- Mars Guo (Phu)


boonta

Mars Guo fait signe au public.
(DVD Star Wars - Épisode I - Bonus)



- Clegg Holdfast (Neo Plympto)


boonta

Clegg Holdfast se prépare à démarrer.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)



- Anakin Skywalker (Tatooine)


boonta

Le seul humain de la course, Anakin Skywalker, remercie ses quelques proches d'avoir fait le déplacement.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)



- Dud Bolt (Vulpter)


boonta

Dud Bolt dans son module de course.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)



- Sebulba (Malastare)


boonta

Le favori, Sebulba, paraît très confiant peu avant la course.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)



- Gasgano (Troiken)

- Neva Kee (Xagobah)

- Wan Sandage (Ord Radama)

- Boles Roor (Sneeve)

- Ebe Endocott (Triffis)

- Aldar Beedo (Ploo II)

 

puce Déroulement

Quand les présentateurs Fode et Beed invitèrent les participants à mettre leurs moteurs en marche, la plupart des paris prirent fin et tous les regards se tournèrent vers la grille de départ. Les observateurs dans les stands remarquèrent Ben Quadinaros, concurrent de dernière minute qui remporterait cinq millions de peggats de la part de Boles Roor pour simplement participer, du moins s’il survivait pour les toucher. Sans que personne ne le sût, Quadinaros était condamné dès le départ. Au cours d’une précédente course sur Tatooine, en effet, Ark « Bumpy » Roose avait presque été doublé par un humain, Anakin Skywalker.


boonta

Ben Quadinaros est bloqué sur la grille de départ.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Décidé qu’un tel affront ne se reproduirait pas, Roose chercha le pod d’Anakin la veille de la course. Il n’était pas dans l’arène mais la créature l’ignorait. Celle-ci sabota alors le premier module inconnu qu’il trouva, qui se trouvait être celui de Ben Quadinaros. Quant aux autres compétiteurs, Ratts Tyerell fit de tendres adieux à sa femme depuis son cockpit. Mawhonic, un Gran, salua la foule, profitant au maximum de son moment de gloire et contrariant un peu Sebulba. Car le statut d’esclaves virtuels des Dugs au sein de la société de Malastare, contrôlée par les Grans, redoublait la détermination de Sebulba à écourter au possible la course de Mawhonic.


boonta

Shmi et Padmé observent Anakin par holocam.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


S’échangeant des clins d’œil complices, l’assassin Aldar Beedo fit un signe de tête à son client, Wan Sandage. Mais le premier ignorait que le pilote Elan Mak comptait le tuer pour venger la mort de son père. Mars Guo, de son côté, soignait une gueule de bois et se demandait ce qu’il avait poussé à faire des avances à l’une des masseuses twi’leks de Sebulba. Pendant ce temps, Teemto Pagalies, tout aussi atterré, lançait des regards furibonds au petit Phuii. Anakin, enfin, se préparait à jouer carrément sa vie future dans cette course, mais il ne savait pas que le célèbre Dug avait saboté son appareil.


boonta

Sebulba repousse le module de Mawhonic, tentant de s'en débarrasser.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


La tension monta brusquement, les moteurs rugirent et Jabba donna le signal du départ. Immédiatement, poussant des boutons et s’occupant le plus vite possible de son alimentation en carburant, Anakin alluma ses moteurs, mais ne put décoller du fait des malversations du Dug. Quadinaros, également en pleine frustration, martelait son panneau de contrôle. Sebulba, en tête, permit au pilote gran, Mawhonic, de courir à ses côtés alors qu’ils arrivaient à la Mesa des Champignons. Avec un grognement, le Dug commença à emboutir le pod vert pomme de son adversaire.


boonta

Le Dug pousse le Gran sur les rochers.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Alors qu’il se concentrait sur ses poursuivants, Mawhonic perdit brusquement le contrôle de son vaisseau ainsi qu’un moteur, mais il survécut malgré tout à cet accident particulièrement explosif. Anakin, qui avait enfin réussi à partir, rattrapa son retard en doublant successivement Wan Sandage et Neva Kee, puis Clegg Holdfast et Dud Bolt. Quant à Sebulba, dans le peloton de tête, il était poursuivi par Elan Mak, Ody Mandrell et Aldar Beego dans le Canyon des Voleurs. Quand ils passèrent devant les habitations de l’encolure, Ratts Tyerell s’était propulsé en troisième place, derrière Maks et le Dug.


boonta

Anakin rattrape son retard et dépasse plusieurs adversaires.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Talonné par Holdfast dans le canyon, Anakin parvint à se faufiler devant Boles Roor et « Bumpy » Roose, traversa en vitesse les périlleux et tortueux virages du Défilé, de l’Aiguille ou de l’Homme Mort et s’attaque finalement à la Plaine Désertique. Là, Sebulba se maintint en première place. Derrière lui, dans le peloton à ses trousses, on trouvait Teemto Pagalies en deuxième position et Aldar Beedo, troisième. Anakin continua à remontrer, dépassant Ebe Endocott et se rapprochant de plus en plus près d’Ody Mandrell tandis qu’ils passaient le Canyon de l’Arche à vitesse maximale et la Gorge de Jag Crag.


boonta

Ratts Tyerell est effrayé de constater qu'il va s'écraser sur une stalactite.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Encore loin devant, Sebulba menait toujours la course en tête dans les Grottes de la Lagune, entraînant dans son sillage Gasgano, Pagalies et Aldar Beedo. Avec un écart, Tyerell se plaçait en cinquième position ; Anakin en sixième, suivi par Roor, Roose et les autres. Dans les grottes, l’accélérateur de Tyerell se coinça ; ce fut la panne fatale pour le petit pilote, qui s’écrasa sur une stalactite. Une explosion spectaculaire se déclencha alors, plongeant l’affliction de la désormais veuve et de ses enfants. Anakin, lui, sortit des grottes sans encombre, juste avant que la déflagration  tandis que Boles Roor ne comprit jamais comment il put, à cet instant, piloter à travers les flammes tout en évitant les obstacles brutalement cachés pour finalement émerger de l’autre côté.


boonta

Le peloton de tête, mené par Sebulba.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Dans le large Virage de la Dune du Canyon, un groupe de pillards tuskens fit sentir leur présence en tirant au petit bonheur sur les pods, espérant en toucher un et renforçant la dangerosité du circuit. Sebulba était toujours devant à ce moment de la course, poursuivi par Gasgano, Mandrell, Pagalies et Beedo. Sur la grille de départ depuis le déclenchement de l’épreuve, Ben Quadinaros fut brusquement abandonné par ses droïdes mécaniciens. Le pilote confus comprit bien vite pourquoi. Ses circuits d’alimentation lâchèrent brutalement ainsi que les coupleurs d’énergie qui reliaient ses quatre moteurs.


boonta

Quadinaros tombe sur le circuit, alors que les modules sont encore dans la course.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Les explosions qui suivirent envoyèrent ces réacteurs dans des directions différentes. Quadinaros retomba sur le circuit, sans une égratignure, alors que les pilotes fonçaient autour de lui, entamant le deuxième tour. Arrivant dans les stands un peu plus tard, Ark Roose ne s’apitoya pas outre mesure et maudit sa chance. Au même moment, Clegg Holdfast arriva jusqu’à la Vallée du Cratère d’Ebe avant de rencontrer le pod de Sebulba et de faire l’expérience de l’une des modifications spéciales que le Dug a apportées à son engin.


boonta

Le deuxième tour débute pour les premiers concurrents.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Se laissant doubler, il actionna son lance-flammes intégré sur l’une des ailes de son module de course et grilla soigneusement les moteurs de Clegg. Le journaliste du Podracing Magazine survécut à l’accident et grâce à ses relations, reçut l’honneur douteux d’occuper la dernière place du classement. Les droïdes ferrailleurs P-100 tentaient de nettoyer le circuit autour de la Mesa des Champignons quand Skywalker déboula à toute allure, coupant en deux l’un de ces robots bien utiles sur le circuit.


boonta

Ody Mandrell est dépité de remarquer l'incompétence de ses droïdes.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


À la sortie du Canyon des Voleurs, Anakin finit par dépasser Ody Mandrell, lui sautant par-dessus, en profitant de la dénivellation de la Vallée du Cratère d’Ebe. Mais Teemto Pagalies parvint à filer devant eux, tenant le jeune garçon à distance jusqu’à ce qu’ils atteignissent le canyon suivant. Dans la faille rocheuse, Anakin arriva cependant à retourner son pod, effectuant une pirouette à pleine vitesse par-dessus le transport de Teemto. Cette manœuvre spectaculaire permit à l’humain de se précipiter en troisième place, derrière Mars Guo et Sebulba.


boonta

Gasgano devance toujours Anakin.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Mais la course s’acheva pour Guo dans la Plaine Désertique. Sebulba, en effet, prit une pièce métallique dans le cockpit de son pod et la jeta négligemment à l’intérieur du moteur de son concurrent. L’un des réacteurs puissants se désintégra et détruisit l’autre au passage. L’habitacle de Mars décolla, volant par-dessus l’appareil d’Anakin, le faisant naturellement sursauter. Des débris de l’épave fumante percutèrent le câble de contrôle sur le côté droit du pod de Skywalker, l’envoyant en vrille derrière ses moteurs. Actionnant des répulseurs supplémentaires et freinant son engin, Anakin se servit d’un appareil magnétique pour attirer et récupérer le câble.


boonta

Mais le jeune garçon parvient à dépasser de nombreux poursuivants grâce à d'habiles mouvements.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Entre-temps, Pagalies, Gasgano et « Bumpy » Roose, après réparations, avaient distancé Anakin mais il les rattrapa vite à la Gorge de Jag Crag. De nouveau en deuxième position à l’entrée des Grottes de la Lagune, Skywalker était encore traqué de près par Teemto. De retour dans les grottes et dans le Virage de la Dune du Canyon, la chance abandonna ce dernier. Les Tuskens l’attendaient, fusils blaster armés. Ils tirèrent sans grand effet sur le pod d’Anakin mais Pagalies fut touché et son cockpit se mit à tournoyer de manière étourdissante.


boonta

Ayant jeté une pièce métallique dans le réacteur du module de Holdfast, celui-ci est détruit.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Les ferrailleurs jawas tentèrent de partir avec les composants intacts trouvés parmi les débris, bravant les dangers dus aux tirs ininterrompus des acharnés Hommes des Sables. Se dirigeant vers l’arène de Mos Espa pour son troisième et dernier tour, Neva Kee, bon dernier, disparut purement et simplement de la course. Personne ne sut ce qui lui était arrivé et il semble qu’il ne participa plus une fois à une telle compétition, sans doute traumatisé par la cuisante défaite qui s’annonçait à cette édition de la Boonta.


boonta

Anakin est talonné par Teemto Pagalies.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Le troisième tour avait à peine commencé que Sebulba se trouva menacé par Anakin, à la surprise générale du public et pour le plus grand plaisir de Qui-Gon, Padmé, Shmi et Jar Jar visionnant la course par holocam interposée. Le Dug réduisit un peu son allure, tirant sur Skywalker avec son lance-flammes tandis qu’ils filaient à travers la Mesa des Champignons pour la dernière fois. Anakin, déjà victime de cette arme lors d’une précédente épreuve, relâcha rapidement la pression.


boonta

Mais le vaisseau de Teemto est touché par un tir de pillard tusken, l'obligeant à mettre un terme à sa course.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Sebulba ralentit par à-coups dans le Canyon des Voleurs et parvint à repousser Anakin vers une rampe de service. Le gamin décolla très haut dans les airs, bien au-dessus du plafond autorisé par les faibles répulseurs de son appareil. Mais il garda son calme, puis amortit sa descente, engagea ses répulseurs au maximum. Au moment critique, il poussa ses moteurs et sauta au-dessus de Sebulba, lui volant la première place, du moins provisoirement, et soulageant sa mère complètement terrifiée de voir son fils flirter avec la mort à tout moment. Skywalker ne savait pas qu’il était le seul individu à avoir réussi à reprendre le contrôle de son engin après le passage sur une rampe de service. 


boonta

Sebulba est rattrapé par Anakin.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Toujours dans le Canyon des Voleurs, Wan Sandage rentra dans un sandcrawler jawa venu là pour procéder à un nettoyage approfondi d’épaves. Le pilote survécut toutefois pour courir et payer à nouveau les services du tueur Aldar Beedo, afin qu’il tentât d’éliminer le fameux Dug. Dans le Canyon de l’Arche, les moteurs d’Anakin succombèrent finalement au sabotage d’avant course de Sebulba. Le réacteur gauche surchauffait et menaçait d’exploser en flammes, forçant le jeune garçon à le couper. Détournant le carburant du propulseur droit vers celui de gauche, il put réaliser un laborieux démarrage à froid et retourna dans la course.


boonta

Dans ces fissures étroites, Anakin contrôle parfaitement son appareil et talonne à son tour Sebulba.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Wan Sandage fut bientôt rejoint dans le centre médical de Mos Espa par Dud Bolt et Ark « Bumpy » Roose. La tendance du premier à jouer de mauvais tours le perdit alors qu’il luttait contre Roose pour la troisième place das la passe étroite. Ils entrèrent en collision et ne purent terminer la course. Peu de spectateurs le remarquèrent car tous les regards étaient tournés vers la lutte pour la première place disputée désormais sur la Plaine des Hutts. Anakin et Sebulba jouèrent des coudes et se rentèrent dedans jusqu’à ce que leurs deux pods s’accrochassent brusquement, tandis que le Dug tentait de faire jouter l’imposante masse de son appareil à son avantage.


boonta

Anakin est poussé sur le côté et passe par une rampe de service.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Skywalker parvint à se libérer de Sebulba d’un coup d’accélérateur. Et dans l’élan, le câble de contrôle de ce dernier lâcha, suivi par ses coupleurs énergétiques. Les moteurs s’écrasèrent dans les sables de Tatooine et se désintégrèrent à l’impact. Le cockpit du pilote meurtrier tournoya et s’arrêta en vue de l’arène bondée de Mos Espa. Le Dug, furieux, ne put que regarder et jurer quand Anakin fila vers la victoire. Les gradins furent déçus, puisque la plupart d’entre eux – dont Watoo – avait parié pour le triomphe du grand favori.


boonta

Skywalker, parvenu à dépasser Sebulba, est comme happé par l'énorme vaisseau de Sebulba.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Gasgano arriva finalement en deuxième place, suivi de près par Beedo. Ebe Endocott se classa quatrième et Elan Mak, cinquième. Boles Roor, trente secondes plus tard, apparaissait, dernier pilote à terminer ses trois tours. Ben Quadinaros, très satisfait de lui, l’attendait. Les commentaires de Roor, alors qu’il remettait les cinq millions de peggats à l’extatique Quadinaros, ne furent jamais connus. Toujours fut-il qu’à la surprise générale, c’est le jeune humain Anakin Skywalker, que le public ne soupçonnait pas, qui remporta une course capitale.


boonta

Toutefois, le réacteur droit du module d'Anakin prend feu.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


 

puce Conséquences

Comme il n’avait jamais réussi à terminer une course de pods avant cette édition de la classique de la Boonta, mêmes ses amis ne pensaient pas qu’Anakin avait une chance de remporter la victoire. Il fut chaleureusement congratulé et porté au nu par ses proches, et en particulier sa mère, encore plus soulagée de retrouver son fils en vie après une course aussi dangereuse. Jinn, lui, voulut s’acquitter du contrat conclu avec le maître d’esclaves toydarien, sachant qu’il pourrait ramener Skywalker sur Coruscant pour en faire un Jedi.


boonta

Afin de régler ces soucis, Anakin répartit l'énergie dans les deux moteurs et stabilisent son module.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Les protestations initiales de Watto se transformèrent en menace de revenir sur sa parole. Qui-Gon s’y étant préparé, il demanda calmement au Toydarien s’il voulait en discuter avec les Hutts. Le Jedi rusé savait que, si ceux-ci respectaient peu la loi, toutefois un pari était quasiment sacré pour eux. Le marchand capitula à contrecœur. Alors que Jinn s’en allait, Watto, furieux, reçut la visite d’un individu inattendu : Gardulla la Hutt, qui le félicita pour la victoire de son esclave, pensant qu’il avait tout planifié. Elle suggéra de verser 50 000 peggats pour racheter le gamin.


boonta

L'écart n'est plus très large entre les deux concurrents et ceux-ci se jaugent.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Promettant d’y réfléchir, Watto eut du mal à trouver un plan pour duper Qui-Gon et se servir d’Anakin pour couvrir certaines de ses pertes. Un gros saurien employé de l’arène accepta de travailler pour lui. La partie n’était pas terminée et Watto pouvait encore gagner. Au bout d’une heure, il finit par arriver aux hangars de l’arène avec l’hyperdrive T-14 qu’il devait au Jedi. Padmé et Shmi croyaient qu’il s’était dégagé du marché. Le Maître Jedi les laissa avec Anakin pendant qu’il discutait avec le ferrailleur.


boonta

Les deux modules s'accrochent.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Ce dernier tenta de le convaincre de laisser l’enfant sur Tatooine, mais faillait être persuadé de rendre aussi sa liberté à Shmi. Il accepta finalement d’affranchir Anakin à condition que Jinn rapportât le chariot de gravité et les eopies à son échoppe. Qui-Gon acquiesça, rappelant à Watto qu’il ferait mieux d’avoir préparé les papiers nécessaires et les mécanismes de libération des entraves quand il reviendrait. Lorsque le marchand s’éloigna en grognant, il fut salué par son nouvel employé. Tout était en place pour réussir à persuader l’humain d’abandonner Skywalker.


boonta

Par un coup d'accélérateur, Anakin se défait du module de Sebulba qui part en morceaux.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Jinn n’avait rien dit à Anakin et à sa mère concernant le pari permettant la libération de l’enfant. Le Maître Jedi savait que Watto tenterait n’importe quoi pour ne pas respecter sa part du marché. Shmi et son fils regardèrent Qui-Gon, Padmé et Jar Jar s’éloigner dans le désert, tractant le nouvel hyperdrive de leur vaisseau. Jinn avait promis de revenir à midi. Shmi, qui avait plusieurs fois exprimé ses espoirs de voir son fils partir avec le Jedi, se doutait de quelque chose. Tandis qu’Anakin se préparait au départ de ses nouveaux amis et que C-3PO se réjouissait de rester là, la mère du garçon s’accrocha à ses espérances, si douloureuses fussent-elles.


boonta

Le Dug est furieux : il est éliminé de la course.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Pendant le lent trajet vers le vaisseau de la reine, le Gungan maladroit demanda pourquoi Qui-Gon n’avait pas simplement pris l’hyperdrive à Watto. Le Jedi répondit que la violence n’était pas une solution. Jugeant le podracing très brutal, Padmé fit remarquer à Jinn qu’il s’était injustement servi d’Anakin. Il répondit que, face à la détermination de ce dernier et au podracer qu’il avait conçu, il avait réalisé que le gamin les aiderait, quoi qu’il pût affirmer. Autant que lui et son véhicule fussent bien préparés.


boonta

Les gradins bondés sont surpris de voir qu'Anakin a terrassé Sebulba.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Le Jedi ajouta que le petit garçon avait voulu intervenir, car quelqu’un lui en avait donné envie. Padmé ne comprit pas l’allusion et demanda qui avait fait une chose pareille. Elle fut embarrassée lorsque Qui-Gon lui conseilla de consulter le miroir. Laissant Obi-Wan Kenobi et les autres installer l’hyperdrive (et empêcher Jar Jar de donner un coup de mains), Jinn retourna à Mos Espa. Son approche fut surveillée et un guet-apens mis en place. Une petite créature verte et couverte d’épines supplia le grand humain de l’aider, car son frère aurait été kidnappé.


boonta

Le jeune Skywalker est acclamé par ses amis et sa mère.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


S’attendant plus ou moins à un piège, Qui-Gon ne courut cependant pas le risque de laisser quelqu’un en danger. Il fut emmené dans une impasse. L’extraterrestre disparut dans un trou d’un bâtiment et des brutes à l’air vicieux s’attaquèrent à lui. Le Jedi se débarrassa aisément de ses opposants. Tirant la créature de sa cachette, il découvrit que Watto lui avait envoyé ce comité d’accueil. Il laissa l’informateur dormir dans l’allée et se rendit chez le Toydarien une dernière fois. Le commerçant fut surpris de le voir.


boonta

Watto et ses amis malandrins, qui ont beaucoup parié pour la victoire du Dug, sont horriblement déçus.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Initialement, le tricheur fut tenté de prendre au dépourvu cet humain ennuyeux. Mais, se souvenant que ses hommes de main avaient échoué, Watto céda et libéra Anakin. En quittant l’échoppe, Qui-Gon parla avec Sebulba qui essayait d’acheter de nouveaux moteurs. Il lui vendit le podracer de Skywalker sous le nez de Watto qui n’en crut pas ses yeux. Se dirigeant vers la maison d’Anakin dans le quartier des esclaves, Jinn trouva le gamin en train de se battre avec un jeune Rodien. Les séparant, il découvrit que celui-ci l’avait accusé de tricherie.


boonta

Anakin est félicité par sa mère.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Couvert de bleus, il croyait toujours que l’humain avait truqué sa victoire, preuve pour Qui-Gon que la violence ne résolvait rien. Seul le temps dirait si Anakin avait compris la leçon. Mais le Jedi jugea que l’enfant avait fait montre de colère en se battant avec quelqu’un qui l’ennuyait, ce qui pourrait s’avérer dangereux pour une éventuelle carrière parmi l’Ordre Jedi. Trop absorbé par le potentiel si exceptionnel de son disciple, Jinn n’écouta que son instinct en décidant de continuer l’aventure avec lui.


boonta

Watto tente de ne pas respecter son marché mais Qui-Gon l'en dissuade.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Anakin et Qui-Gon parlèrent sérieusement en rentrant à la maison. Il lui révéla d’abord qu’il avait vendu son pod désormais célèbre et que les bénéfices avaient été considérables, car Sebulba comptait reprendre le volant à temps pour la prochaine grande course sur le circuit galactique. Néanmoins, Anakin avait d’autres soucis, d’ordre émotionnel, en tête. Il était toujours furieux à cause des accusations du jeune Rodien. Qui-Gon prêcha la tolérance, mais s’interrompit en voyant un maître battre ses esclaves déshydratés. Il utilisa une ruse mentale Jedi pour convaincre l’individu de mieux les traiter.


boonta

Anakin est affranchi grâce à sa victoire, et Qui-Gon est partagé en lui annonçant, car il sait qu'il doit quitter sa mère.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Mais Anakin ne comprenait toujours pas pourquoi Qui-Gon n’avait pas libéré ces malheureux. Le Jedi lu expliqua qu’ils n’avaient nulle part où aller et que, sur un monde hostile tel que Tatooine, les conséquences ne seraient jamais plaisantes. Le garçon réfléchit toujours à cette leçon sur la responsabilité quand ils arrivèrent chez lui. Il était temps pour Qui-Gon de dévoiler son deuxième présent. Shmi, déjà prise au dépourvu en voyant l’argent de la vente du pod, fut stupéfaite quand le Jedi révéla qu’Anakin était libre, qu’il avait été affranchi.


boonta

Qui-Gon et Anakin partent de Tatooine ; le jeune garçon va se rendre sur Coruscant et changer de vie pour devenir un Jedi.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Un regard de Jinn signifia qu’il n’avait pas pu faire mieux, mais cela suffit à Shmi. Passé son excitation de quitter ce « vieux caillou », l’enfant réalisa les conséquences de l’annonce de Qui-Gon. Le moment que Shmi et le Jedi redoutaient était arrivé : la séparation. Après sa victoire historique à la Boonta Eve, il quitta difficilement les bras de sa mère ; mais, prenant son courage à deux mains, ne se retourna pas et se prépara à vivre sa nouvelle vie aux côtés des Jedi. Il monta à bord du vaisseau de Jinn et de ses compagnons. Finalement, cette course aura été décisive non seulement dans la vie de Skywalker, qui allait pouvoir devenir un Jedi, mais aussi pour l’histoire de la Galaxie, qui allait en quelque sorte subir les succès et déboires de l’Élu.

 

puce Plan des lieux

boonta

 

puce Bilan chiffré

La course de l’an -32 fut particulièrement meurtrière et l’issue surprenante, puisque d’une part de nombreux concurrents connus périrent ou furent mis hors-jeu bien vite, et d’autre part le favori, Sebulba, se fit doubler par un jeune garçon presque anonyme pour les spectateurs.

Position
Compétiteur
Temps
Vitesse moyenne
1
Anakin Skywalker
15:42:655
858 km/h
2
Gasgano
15:48:557
850 km/h
3
Aldar Beedo
15:52:108
845 km/h
4
Ebe Endocott
16:04:994
827 km/h
5
Elan Mak
16:10:737
819 km/h
6
Boles Roor
16:42:473
781 km/h
7
Clegg Holdfast
28:55:581
? km/h
X
Ben Quadinaros
0 tour
Moteur calé au départ
X
Mawhonic
1 tour
Accidenté dans la Mesa des Champignons
X
Ratts Tyerell
1 tour
Panne d'accélérateur dans les grottes de la Lagune
X
Ody Mandrell
2 tours
Moteur en flammes après arrêt en stands
X
Neva Kee
2 tours
Disparu du circuit au niveau des Plaines de Rott
X
Mars Guo
2 tours
Accidenté dans la Plaine Désertique
X
Teemto Pagalies
2 tours
Vaporisé dans le Virage de la Dune du Canyon
X
Wan Sandage
3 tours
Collision avec une chenille jawa hors parcours
X
Dud Bolt
3 tours
Collision avec Ark Roose dans la Boucle
X
Ark "Bumpy" Roose
3 tours
Collision avec Dud Bolt dans la Boucle
X
Sebulba
3 tours
Accidenté dans la Plaine des Hutts



Sources

- Boonta Eve Classic Podracers dans la Databank
- Star Wars: Complete Locations
- Star Wars: The Official Fact File
- The New Essential Chronology


Informations

Auteur Cette fiche a été rédigée par Thypot le 6 mars 2008.
Corr Cette fiche a été entièrement corrigée.


[Retour] - [Suivant]



Dernière modification effectuée le 13 octobre 2008 à 11:58 (CEST+0200)