Logo CSS
Logo XHTML
Stats
visiteur(s) en ligne
350374 visiteurs
15 visiteurs aujourd'hui
88 fiches Star Wars

Partenaires

Logo APY
Tous les partenaires






VAISSEAUX & ENGINS > CHASSEUR GÉONOSIEN NANTEX


Encyclo




Fiche de données

chasseur géonosien

Constructeur :
Collectifs des Chantiers de Huppla Pasa Tisc
Longueur :
9,80 mètres
Largeur :
1,90 mètre
Hauteur :
2,20 mètres
Accélération maximale :
12 000 G
Vitesse maximale :
20 000 km/h
Équipage :
1 pilote
Armement :
- 1 tourelle à canons laser (1x10 joules/coup)
- 100 projecteurs tracteurs/répulseurs indépendants à rayon condensé
Affiliations :
- Géonosiens
- Confédération des Systèmes Indépendants
Période :
Logo Empire

 
pit
Compte tenu de sorties récentes ou d'absence de sources, cette fiche manque d'informations. Elle sera mise à jour au plus vite. Merci de votre compréhension.


C'est durant la Guerre des Clones et la lutte sans merci entre la République Galactique et la Confédération des Systèmes Indépendants que le chasseur de classe Nantex fit ses preuves. Cet appareil, qui constituait la principale ressource des Géonosiens en matière de technologie, combinait en effet une maniabilité à toute épreuve et une vitesse de pointe impressionnante fournie par leur propulsion sans friction.

Malgré ses capacités indéniables, le vaisseau n'avait pas su s'imposer dans la Galaxie. Cela s'explique par deux facteurs : d'une part, l'exportation avait été rendue difficile car les Géonosiens étaient minoritaires dans un monde dominé par les humains ; et d'autre part, la population était restée confinée et renfermée sur elle-même, ce qui rendit difficile le développement de l'engin ailleurs que sur sa planète d'origine.

Sa structure, flexible et adaptée à la morphologie des pilotes, comportait des tiges de laminacier permettant d'enchâsser les composants de l'appareil. Elle était assez résistante pour supporter des chocs violents. L'arrière de la coque était occupé par un réacteur qui nécessitait peu d'entretien. À l'arrière, on trouvait également une chambre d'ignition où le combustible était transformé en fines particules qui émergeaient en faisceaux de poussée collimatés. La partie postérieure du chasseur comprenait en outre un émetteur-récepteur permettant la communication.

Le pilotage du transport était assuré par l'élite géonosienne formée dans des ruches et soumise à un entraînement rigoureux. Le masque de ces navigateurs comportait un stimulateur capable d'améliorer ses performances mais aussi de contrôler le comportement du pilote à distance en émettant des phéromones. L'habitacle était composé d'un indicateur d'orientation spatiale, ainsi que de toutes les technologies basiques d'un engin de l'époque.

L'armement se limitait à des tourelles de canons de forme sphérique sous suspension magnétique alimentées sans contact direct. En leur sein, il était possible de disposer divers équiments telles que des batteries. Des bracelets de recul protégeaient par ailleurs l'arme d'éventuels gaz explosifs qu'il générait. Sa longueur caractéristique réduisait les étincelles dues à sa puissance de feu. Le canon était recouvert d'une robe de porlceetin nain, créature originaire de Géonosis, conférant la couleur verte à une grande partie de l'appareil.


puce Sources

- Geonosian starfighter dans la Databank
- Attack of the Clones: Incredible Cross-Sections
- The Official Star Wars Fact File
- Inside the Worlds of Star Wars: Attack of the Clones
- The New Essential Guide to Vehicles and Vessels
- Star Wars: Complete Cross-Sections
- Star Wars Episode II: Attack of the Clones
- Star Wars: Clone Wars
- Labyrinth of Evil



puce Informations

Auteur Cette fiche a été rédigée par Thypot le 21 décembre 2006.
Corr Cette fiche a été entièrement corrigée.


[Retour] - [Suivant]



Dernière modification effectuée le 11 novembre 2008 à 22:33 (CET+0100)