Logo CSS
Logo XHTML
Stats
visiteur(s) en ligne
352797 visiteurs
11 visiteurs aujourd'hui
88 fiches Star Wars

Partenaires

Logo APY
Tous les partenaires






VAISSEAUX & ENGINS > CHASSEUR B-WING


Encyclo




Fiche de données

ev

Constructeur :
Slayn & Korpil
Longueur :
16,9 mètres
Accélération maximale :
2 390 G
Vitesse maximale :
950 km/h (avec boucliers déflecteurs activés)
Hyperdrive :
Classe 2
Autonomie :
1 semaine
Équipage :
1 pilote
Armement :
- 3 canons à ion ArMek SW-7a
- 1 canon laser lourd Gyrhil R-9X
- 1 paire de blasters automatiques Gyrhil 72
- 2 lances-torpilles à protons Krupx MG9
Affiliations :
-
Alliance Rebelle
- Alliance des Planètes Libres
- Nouvelle République
- Brigade de la paix
- Alliance Galactique
Périodes :
Logo Empire Logo Empire Logo Nouvelle République Logo Legacy

 
Dans ses premières années, la flotte rebelle employait principalement des Y-wings et des X-wings pour venir à bout des terribles engins de combat de l'Empire. Ils furent utilisés pendant la Bataille de Yavin et étaient nécessaires pour s'aventurer dans la tranchée équatoriale de la station afin de décocher leurs torpilles à protons dans le puits menant au réacteur principal. Mais une analyse détaillée de l'assaut révéla un défaut majeur : le manque de vitesse. Il fallait pouvoir résister aux redoutables TIE en priorité. C'est dans cette optique que naquit le B-wing.

Le programme de conception étendue de ce chasseur s'était développé par l'utilisation du chasseur B-wing standard, livré aux forces de l'Alliance juste avant la Bataille de Yavin. La première version de l'appareil fut dessinée pa l'amiral Mon Calamari Ackbar en personne comme un engin d'attaque rapide. L'amiral, suppléé par des ingénieurs expérimentés de Verpine, avaient conçu un vaisseau capable d'effectuer les missions furtives de la Rébellion contre les convois impériaux par exemple. Le B-wing d'Ackbar était la contre-attaque parfaite à l'arsenal ennemi ; il fut donc développé au centre de recherche Shantipole dans la ceinture d'astéroïdes Roche.

Des espions impériaux tentèrent de voler les plans des chantiers verpine de Slayn & Korpil mais ils n'y parvinrent pas, ce qui permit au chasseur de faire sa véritable percée dans la flotte rebelle. Moins d'un an plus tard, une autre création sera née des armateurs verpine qui constituera une nouvelle version améliorée appelée B-wing/E. En comparaison, les deux chasseurs étaient a priori identiques, exception faite de l'extension du module de pilotage.

Les deux appareils disposaient d'une coque allongée qui fait office d'aile principale. Le cockpit cylindrique était fixé à une extrémité et les trois canons ioniques à l'autre. Sur la section médiane, deux volets pouvaient être déployés pour augmenter le champ de tir. L'ordinateur de visée pouvait quant à lui automatiquement verrouiller les canons ioniques et les lance-torpilles sur une même cible, causant ainsi un maximum de dégâts en un minimum de temps.

Les pilotes pouvaient, en outre, utiliser les armes indépendamment sur les cibles de leur choix. Même si la présence d'un système informatique avancé et un collimateur à basse tension supervisant les unités de tir auraient pu suffire, la dynamique complexe de l'engin en vol signifiait que les pilotes étaient souvent incapables de réagir instantanément face à des opportunités de tir rapide.

Le cockpit étendu du B-wing/E fut modifié pour y loger un artilleur. Pour cela, on ajouta à la cabine de contrôle standard de Slayn & Korpil trois mètres pour la version E. Comme sur la version standard, l'unité de pilotage était capable de pivoter sur son axe pour rester sur la cible. Le poste de l'artilleur était équipé d'un système gyroscopique qui permettait au pilote de conserver son assiette. Au combat, ce dispositif maintenait le cockpit pendant que le reste du chasseur effectuait des rotations, tournoyant pour éviter le feu ennemi ou pour orienter correctement ses propres canons.


b-wing

Des B-wings sont déployés pour attaquer la seconde Étoile de la Mort.
(DVD Star Wars: Episode VI – Return of the Jedi)


L'ajout de l'artilleur permettait également au pilote de se concentrer sur le vol, laissant à son coéquipier le soin de manipuler les multiples armes et torpilles du B-wing/E. Cette version du chasseur fit d'ailleurs des merveilles lors de raids aériens, et il était pour cette raison utilisée fréquemment pour assurer aux petites flottes rebelles toute la puissance de feu nécessaire dans l'espace.

Grâce à ses armes, le B-wing pouvait être considéré comme le chasseur le plus efficace de toute la Galaxie notamment durant la Guerre Civile Galactique. La paire de canons jumelés Gyrhil R-9X, le lance-torpilles à proton Krupx MG9 avec une réserve pour huit tirs et trois canons ioniques ArMek SW-7a, présents sur chaque aile et sur la "queue", en faisaient un appareil complet. Les lance-torpilles pouvaient être modifiés pour tirer des missiles à diffusion. Les blasters jumeaux, eux, étaient de courte portée et ont été remplacés, dans la version E, par les systèmes de survie alloués à l'artilleur.

Il existait aussi une variante E2 du B-wing/E qui disposait d'un second lance-torpilles Krupx qui puisait ses munitions dans la réserve du premier, pour accroître la puissance de feu. Ce E2 était équipé d'une réserve de missiles supplémentaires mais cette surcharge jouait sur l'équilibre et la masse de l'engin en vol, réduisant ainsi ses capacités d'intervention. En plus de cela, le chasseur, dont le propulseur se situait aux deux tiers du fuselage, était assez difficile à diriger du fait de sa conception inhabituelle avec une longue aile terminée par un cockpit. Pour cette raison, peu de pilotes de l'Alliance réussirent à le maîtriser.


b-wing

L'Amiral Ackbar contemple les chasseurs B-wings et les autres véhicules au cours de la Bataille d'Endor.
(DVD Star Wars: Episode VI – Return of the Jedi)


Le moteur unique Quadex Kyromaster n'allait pas arranger sa maniabilité puisqu'il donnait au B-wing/E une vitesse subliminique minime allant jusqu'à 70 TAMG, c'est-à-dire la même vitesse que le Y-wing de Koensayr. Le chasseur standard B-wing avait de ce fait rencontré plus de succès que sa version améliorée. Certains techniciens rebelles remplaçaient les moteurs Quadex pour des propulseurs à fusion JZ-5, plus légers et conçus par Slayn & Korpil.

Alimentés par le propulseur, les boucliers déflecteurs du vaisseau s'avéraient particulièrement résistants. Le B-wing/E utilisait le même générateur de bouclier que le modèle de base et conservait le même hyperdrive Slayn & Korpil Hyd-997 pour ses voyages interstellaires. Sytème de classe deux, simple et efficace, le 997 était fiable mais deux fois moins rapide que les moteurs qui équipaient le A-wing ou le X-wing. Contrairement à ce dernier qui utilisait un droïde astromécano, le B-wing se fiait à un navordinateur relié à une palette de senseurs Microaxial 549, capables d'enregistrer les coordonnées de deux sauts.

L'amiral Ackbar, à l'origine de ce chasseur, utilisait un B-wing/E2 modifié comme transport personnel pendant l'apogée de la Nouvelle République. On avait incorporé un second siège du cockit installé à côté de celui du pilote, au lieu de derrière, et l'emplacement d'ordinaire destiné aux systèmes d'armement avait été converti en soute de stockage. Ce vaisseau fut détruit sur la planète Vortex suite à un sabotage en s'écrasant sur la Cathédrale des Vents et tuant 300 natifs du monde.


b-wing

Des chasseurs B-wings ont participé à la destruction d'un destroyer stellaire pendant la Bataille d'Endor.
(Star Wars Screen Themes)


Bien avant cet accident dramatique, le B-wing était utilisé par l'Alliance pour faire face aux vaisseaux les plus imposants et lents. Néanmoins, ils étaient vulnérables aux attaques des rapides chasseurs TIE. Pendant la Bataille d'Endor, l'appareil tint un rôle clé dans la destruction de la Seconde Étoile Noire. Après que la flotte quitta l'hyperespace, les Rebelles comprirent que les boucliers déflecteurs de la station de combat étaient toujours opérationnels et qu'une grande partie de la Flotte impériale les attendait.

Avec des A-wings et escortés sous les ordres du général Lando Calrissian et de Wedge Antilles, les B-wings se concentraient sur les puissants destroyers stellaires, éliminant le Devastator grâce à leurs armes efficaces. Les A-wings, eux, parvinrent à se débarrasser d'innombrables chasseurs TIE. Une fois le bouclier détruit, Ackbar ordonna l'attaque massive du réacteur principale de l'Étoile de la Mort et grâce aux talents de Lando Calrissian notamment, l'objectif de l'Alliance put être atteint. Une fois de plus, les B-wings avaient fait preuve de leur caractère indispensable au sein de la flotte.

Après la victoire éclatante des forces rebelles là-bas, ces chasseurs continuèrent de servir pendant la Bataille de Bakura et rejoignirent la flotte de la Nouvelle République puis de l'Alliance Galactique.Tem Numb, le Sullustain, était notamment un adepte de ce véhicule, qu'il utilisa une semaine après la Bataille d'Endor pour surveiller la lune et la protéger d'une potentielle attaque des impériaux rescapés. Plus tard, lorsque la campagne contre le seigneur de guerre Zsinj fut menée, l'Escadron Nova, composé de B-wings, fut déployé et participa grandement à la chute des vaisseaux baptisés Iron Fist et Razor's Kiss.


b-wing

Ten Numb contrôle son B-wing sur Endor pour combattre un feu une semaine après la mort de l'Empereur.
(Bande dessinée X-wing: Rogue Leader 1)


Ils furent également utilisés lors de l'attaque de la station de Yag'Dhul, à la place des bombardiers Y-wings BTL-S3 du Général Horton Salm et de ses confrères. Il en fut de même contre l'Amiral Krennel, devenu un seigneur de guerre à part entière et qui avait pris le contrôle de l'Hégémonie ciutrique, ainsi que durant la libération de Coruscant. Parallèlement, de nombreux Rebelles mon calamari utilisèrent des B-wings en tant que vaisseau personnel ; en effet, Ackbar était à l'origine de ce chasseur et lui, tout comme Terpfen, les modifièrent à loisir.

En l'an +11, l'Amirale Daala lança l'assaut contre Mon Calamari puis contre Dac. Néanmoins, la Nouvelle République, composée de plusieurs escadrons de B-wings, s'interposa et repoussa l'ennemi. Deux années plus tard, les vestiges de l'Empire s'intéressèrent à la planète Adumar notamment pour sa richesse en torpilles à protons ; des négociations furent entamées sur ce monde afin que le gouvernement décidât s'ils voulaient rejoindre la Nouvelle République. Quand les natifs acceptèrent, les impériaux voulurent conquérir Adumar, mais c'était sans compter l'intervention des forces républicaines.

Tandis que certains B-wings attaquèrent le destroyer Agonizer, d'autres vinrent soutenir les chasseurs alliés contre les TIE/In équipés de boucliers. La Crise almanienne éclata 17 années après la destruction de la première Étoile de la Mort et à cette occasion, les fidèles B-wings sortirent de leurs hangars pour aller combattre la flotte de Kueller au cours de la Bataille d'Almania. Sur Nam Chorios, Luke Skywalker eut le privilège de piloter l'un de ces appareils. À cette époque, les ingénieux Verpines détenaient eux aussi plusieurs B-wings ; ils les employaient principalement dans des missions de reconnaissance et de bombardement dans le but de prévenir toute attaque possible.

Cette période de l'histoire se caractérisa par les modifications fréquentes que certains apportaient aux B-wings pour les faire devenir des « monstres », c'est-à-dire des sortes d'hybrides mécaniques auxquels on ajoutait des éléments hétéroclites, comme des canons turboaser ou des cockpit de série YT. Lors de la Première Insurrection corellienne, Triade sacorrienne déploya plusieurs de ces chasseurs mais ils s'avérèrent particuièrement inefficaces contre la flotte de la planète Bakura.

Par la suite, lorsque la Guerre yuuzhan vong démarra, les B-wings conservèrent leur statut de vaisseaux spatiaux efficaces voire imparables ; ce fut pourquoi le gouvernement galactique n'hésita pas à les lancers sur les champs de bataille de Coruscant, de Borleias et d'Ebaq IX. L'Escadron Soleils Jumeaux, composé entre autres des pilotes Beelyath et de Sharr Latt, parvint à leurrer bon nombre des terribles coralskippers.

Pour cela des missiles avaient été installés sur des B-wings ; il y était représenté un symbole incarnant la déesse chère aux Yuuzhan Vong, Yun-Harla. Plus tard, les chasseurs combattirent successivement durant la Guerre de l'Essaim et la Seconde Guerre Civile Galactique, conflits pendant lesquels ils démontrèrent une énième fois leur redoutable puissance de feu.


puce Sources

- B-wing starfighter dans la Databank
- X-wing: The Official Strategy Guide
- Star Wars: Galactic Battlegrounds: Clone Campaigns
- Star Wars Battlefront: Renegade Squadron
- Star Wars Galaxies: Jump to Lightspeed
- Star Wars: Rogue Squadron II: Rogue Leader
- Star Wars: Rogue Squadron III: Rebel Strike
- Star Wars: Empire at War: Forces of Corruption
- Star Wars: X-wing vs. TIE Fighter: Balance of Power
- Star Wars: X-wing Alliance
- Star Wars: X-wing
- Star Wars: X-wing Tour of Duty: B-wing
- Star Wars: TIE Fighter
- Star Wars: TIE Fighter: Defender of the Empire
- Star Wars Rebellion: My Brother, My Enemy
- Star Wars Rebellion: Small Victories
- Star Wars Rebellion: Vector
- Star Wars - Episode VI – Return of the Jedi
- Star Wars: Return of the Jedi 3: Mission to Endor
- The Truce at Bakura
- Lando's Commandos: On Eagles' Wings
- X-wing: Rogue Leader
- Star Wars: Rebel Assault II: The Hidden Empire
- X-wing Rogue Squadron: In the Empire's Service
- The Courtship of Princess Leia
- X-wing: The Krytos Trap
- X-wing: Solo Command
- Heir to the Empire
- The Last Command
- X-wing: Isard's Revenge
- Dark Apprentice
- Champions of the Force
- I, Jedi
- Darksaber
- Planet of Twilight
- The New Rebellion
- Strike Force: Shantipole
- Star Wars Trilogy Sourcebook - Special Edition
- Rebel Alliance Sourcebook
- Rebel Alliance Sourcebook, Second Edition
- The Essential Guide to Vehicles and Vessels
- Star Wars: Chronicles
-
"Special Edition Limited" – Star Wars Customizable Card Game (Carte : B-wing Attack Fighter)
-
"Death Star II Limited" – Star Wars Customizable Card Game (Carte : B-wing Bomber)
- Jedi Knights Trading Card Game
(Carte : B-wing)
- Star Wars: Behind the Magic
- Star Wars: The Action Figure Archive
- The New Essential Guide to Vehicles and Vessels
- Star Wars: Complete Cross-Sections
- Vector Prime
- Agents of Chaos I: Hero's Trial
- Balance Point
- Enemy Lines I: Rebel Dream
- Enemy Lines II: Rebel Stand
- Ylesia
- Destiny's Way
- Force Heretic II: Refugee
- The Unifying Force
- Dark Nest III: The Swarm War
- Betrayal
- TIE Fighter: The Official Strategy Guide



puce Informations

Auteur Cette fiche a été rédigée par Thypot le 12 juillet 2007.
Corr Cette fiche a été entièrement corrigée.


[Retour] - [Suivant]



Dernière modification effectuée le 11 novembre 2008 à 21:34 (CET+0100)