Logo CSS
Logo XHTML
Stats
visiteur(s) en ligne
350374 visiteurs
15 visiteurs aujourd'hui
88 fiches Star Wars

Partenaires

Logo APY
Tous les partenaires






VAISSEAUX & ENGINS > SOUS-MARIN BONGO


Encyclo




Fiche de données

bongo

Constructeur :
Coopérative Bongameken d'Otoh Gunga
Longueur :
15 mètres
Vitesse maximale :
85 km/h
Autonomie :
20 jours d'air, de carburant et de nourriture
Équipage :
1 pilote
Passagers :
2 personnes
Affiliations :
Gungans
Période :
Logo Empire

 
Les Gungans avaient l'habitude de développer des technologies liées à leur environnement. On retrouve ces allures organiques dans les cités sous-marines comme Otoh Gunga. Ils avaient également besoin d'engins leur permettant de traverser les distances entre les villes. C'est pourquoi les ingénieurs de la Coopérative des Fabbongs conçurent un submersible rapide et solide appelé bongo. Leur passion pour l'art et leurs techniques de constructions particulières lui conférèrent une silhouette en parfaite harmonie avec leur mécanique complexe.

La structure de base du bongo repose sur un proécédé basé sur l'implantation d'une graine organique. Cette technique était aussi utilisée pour les cités sous-marines. La graine, une fois poussée, formait un châssis très résistant. Il était recouvert d'une coque cartilagineuse évoquant une carapace. Ces bâtis, combinés en assemblages complexes et équipés d'éléments électroniques, étaient cependant vulnérables aux attaques des monstres marins qui hantent les profondeurs. Ainsi, un grand nombre de Gungans veillait à ne pas s'aventurer si loin.

Les bongos étaient dotés de biophares à réservoirs qui diffusaient une lumière produite par des moisissures photosensibles. De ce fait, il était possible de naviguer à travers l'obscurité des grands fonds. Pour maintenir à l'abri les appareils, des cales spéciales avec des générateurs de champ hydrostatique avaient été mises en place. Ils pouvaient y entrer et y sortir à volonté, au moyen de diques à répulseurs quand le champ électromoteur est inactivé.

Le cockpit du bongo était constitué d'une bulle principale pouvant accueillir trois occupants, et de deux autres bulles permettant de transporter des charges de 800 kilos. L'énergie était libérée d'une unité chargée positivement, située sous le cockpit. Elle était dirigée vers des récepteurs de charge négative installés en périphérie du compartiment des passagers. Un champ de force était donc émis entre les deux pôles, ce qui retient l'air à l'intérieur et l'eau à l'extérieur. Son énergie pouvait être modifiée, sans pour autant empêcher des objets ou des personnes de traverser la bulle. La partie gauche de l'habitacle était destinée au transport de containers de fret de facture naboo, puisque les deux civilisations étaient, malgré elles, interdépendantes.


bongo

Le bongo sort de cale pour commencer un long périple.
(DVD Star Wars: Episode I – The Phantom Menace)


La navigation était assurée par un gouvernail de plongée avant, pourvu d'un champ électromoteur pour plus d'efficacité. Il influait sur l'accélération et le déplacement du sous-marin. Des moniteurs, au nombre de deux, affichaient des informations collectées par les capteurs principaux, les vecteurs de propulsion et le système de guidage. En outre, des détecteurs servaient à rassembler des données concernant la pression de l'eau.

La réparation des systèmes principaux de l'engin s'opérait à l'aide d'un panneau d'accès situé sous la bulle principale. Le bongo pouvait aussi, grâce à son cockpit avant, déclencher une procédure d'urgence qui fermait l'habitacle, tout en le transformant en capsule de sauvetage. Le champ hydrostatique avait cependant une autonomie limitée et il était nécessaire de faire surface le plus rapidement possible.


bongo

Le véhicule a l'apparence d'une créature marine.
(DVD Star Wars: Episode I – The Phantom Menace)


Le submersible se mouvait avec une incroyable vélocité donnée par les ingénieurs gungans, voulant imiter les créatures aquatiques. Le système propulseur était en effet très efficace. Il s'appuyait sur une turbine, connectée à un dôme, animant deux paires de longues ailes montées sur l'arrière. Ils tournaient telles des hélices et généraient un champ émis grâce au dôme qui faisait avancer le bongo. Deux ailerons secondaires venaient compléter sa maniabilité. Plus courts, ils servaient également à modifier la polarité des pulsations, entraînant le changement de cap.

La flottabilité était assurée par des chambres hydrostatiques, pareilles à des éponges et semblables aux organes natatoires de certaines créatures marines, qui changeaient de densité en absorbant un épais fluide huileux. Ce liquide, recyclé pour une utilisation ultérieure, était utile pour que le bongo monte ou replonge. C'est donc un appareil conçu dans les règles écologistes, puisque une unité électrocentrifuge fournissait l'énergie nécessaire à la propulsion.


bongo

Obi-Wan et Jar Jar, ainsi que Qui-Gon, sont parvenus à atteindre Theed.
(DVD Star Wars: Episode I – The Phantom Menace)


Lorsque le Maître Jedi Qui-Gon Jinn et son apprenti Obi-Wan Kenobi furent envoyés sur Naboo, ils rencontrèrent un certain Jar Jar Binks. Ce Gungan les conduisit dans la cité sous-marine Otoh Gunga et ils partirent ensemble à bord d'un bongo, fourni par Boss Nass. Voulant gagner la capitale Theed, Kenobi pilota au plus vite le vaisseau et, après une perte d'énergie et l'attaque de monstres marins, ils parvinrent à retrouver la surface pour mener à bien leur mission. La technologie bongo fut par la suite utilisée pour construire des vaisseaux de course et spatiaux qui servirent aux Gungans pour coloniser la lune naboo d'Ohma-D'un.


puce Sources

- Gungan bongo dans la Databank
- Episode I Insider's Guide
- Episode I: The Visual Dictionary
- Episode I: Incredible Cross-Sections
- Star Wars: Complete Cross-Sections
- Star Wars: Episode I - The Phantom Menace
- Inside the Worlds of Star Wars Episode I
- The New Essential Guide to Vehicles and Vessels



puce Informations

Auteur Cette fiche a été rédigée par Thypot le 31 décembre 2006.
Corr Cette fiche a été entièrement corrigée.


[Retour] - [Suivant]



Dernière modification effectuée le 11 novembre 2008 à 21:34 (CET+0100)