Logo CSS
Logo XHTML
Stats
visiteur(s) en ligne
352797 visiteurs
11 visiteurs aujourd'hui
88 fiches Star Wars

Partenaires

Logo SWE
Tous les partenaires






PERSONNAGES > MACE WINDU


Encyclo




Fiche de données

mace windu

Naissance :
-72, Haruun Kal
Mort :
-19, Coruscant
Espèce :
Korun
Taille :
1,88 mètre
Maîtres :
- Yoda
- T'ra Saa
Apprentis :
- Depa Billaba
- Echuu Shen-Jon
- Iguni
Affiliations :
- Ordre Jedi
- République Galactique
- Front de Libération des Montagnes
- Balawais

Logo Empire

 
Considéré comme l’un des bretteurs les plus expérimentés au sabre laser et comme l’un des plus farouches guerriers, le Maître Jedi Mace Windu était aussi un membre éminemment respecté au sein de son Ordre, durant l’avènement de l’Ancienne République. Doué d’une forte personnalité et d’une apparence impressionnante, la confiance et l’autorité l’irradiaient tellement qu’il n’avait que très rarement recours à la Force pour convaincre son entourage. Sa connexion naturelle avec Celle-ci lui permit relativement tôt de rejoindre l’Ordre Jedi, où il fit très vite montre de ses talents innés et se forgea au fil du temps une réputation inaltérable.

Originaire de Haruun Kal, il faisait partie du clan korun Windu, aussi appelé Ghôsh. Bien que la connaissance du déroulement de son enfance au sein de sa planète natale soit quelque peu parcellaire, on sait toutefois qu’après la mort de ses parents, l’Ordre Jedi décela son potentiel à travers la Force et décida, fidèle à ses traditions, de le prendre sous sa tutelle et ce, à l’âge de six mois. Dès son arrivée au Temple, il fut placé sous l’enseignement de Yoda, comme la plupart des autres jeunes enfants dont on avait découvert une capacité exploitable. À un certain moment de son existence en tant que padawan, il s’entraîna également avec T’ra Saa afin de compléter sa formation.

Ce fut pendant cette période qu’il démontra l’étendue de ses talents, et en particulier une capacité exceptionnelle qu’il appelait les « points de rupture ». Étant un grand adepte de la Force, il avait développé un don rare qui lui permettait de voir au-delà des apparences, en ce sens qu’il disposait d’une meilleure clairvoyance pour deviner les changements ou bouleversements dans le cours des événements. Cependant, en certaines occasions, lors des puissantes perturbations, il ne pouvait discerner ces troubles que pendant une fraction de seconde. Ainsi, par exemple, il put entrevoir un des événements marquants de sa vie : la conception de son propre sabre laser, ou, plus tard, l'invasion yuuzhan vong et la terraformation de Coruscant.

Pourtant, à l’âge de quatorze ans, bien qu’il fût toujours considéré comme l’un des meilleurs élèves du Temple et que tout le monde reconnût ses incroyables facultés, le Conseil Jedi s’avéra inquiet lorsque le jeune Windu ne parvint pas à construire le sabre laser qu’il avait discerner à plusieurs reprises lors de ses fameuses visions. Par goût du défi, il demanda à ses précepteurs s’ils pouvaient l’autoriser à une sorte de challenge, au cours duquel il aurait la possibilité de collecter les meilleures pièces pour enfin fabriquer l’arme qu’il convoitait tant.

Après mûres réflexions et jugeant que leur padawan était assez capable de réussir dans son dessein, le Conseil envoya donc Windu sur un monde reculé de la Bordure Extérieure, Hurikane. Là, il fut vite poursuivi par les natifs de cette planète ; mais en utilisant ses incroyables habiletés et en faisant appel à la Force, il parvint à s’en tirer. Il affronta notamment des sortes d’hommes pierres ; l’un d’entre eux tomba d’ailleurs dans un gouffre et se brisa. Conscient qu’il n’avait pas agi en parfait Jedi, il usa une nouvelle fois de ses pouvoirs pour reconstituer l’autochtone. Pour cet acte de bravoure, les natifs le récompensèrent en lui offrant un cristal rare à couleur pourpre.




Windu, jeune, et un homme pierre.
(Bande dessinée Stones)
Avec cet objet unique en sa possession, Mace considéra qu’il disposait alors du seul moyen pour enfin construire son sabre laser, ce qu’il fit. Ainsi serait-il désormais toujours équipé de sa fidèle arme à lame violette qui la suivra dans la plupart de ses déplacements. Du même coup, les visions qu’il avait eues quelques mois auparavant s’étaient réalisées. Le Jedi, maintenant particulièrement aguerri, utilisait aussi, en alternance, un sabre laser à lame bleue qu’il s’était créé lui-même ; ou celui de Eeth Koth, qu’il obtint lorsque lui et son confrère échangèrent leurs armes, durant la Concordance de Féauté, ancienne tradition consistant à exprimer mutuellement son respect et son amitié à un pair au sein de l’Ordre Jedi.

Windu acquit une certaine expérience durant ses plus importantes missions, comme celle qui le fit retourner sur sa planète natale, Haruun Kal, pendant laquelle il eut l’occasion d’apprendre le langage korun. Il eut également la tâche de traquer un meurtrier, Uda-Khalid, qu’il réussit à poursuivre pour finalement le vaincre. Outre ces rôles indispensables à travers la Galaxie, Mace participait aussi à l’entraînement des étudiants. Parmi eux se trouvait une jeune femme très prometteuse, appelée Depa Billaba.

Windu l’avait sauvée des pirates de l’espace alors qu’elle était encore une petite fille ; et, ayant décelé son potentiel, l’avait prise comme padawan. Quand Depa se vit offrir un siège au Conseil, Mace se sentit très fier des accomplissements de son élève. Hormis cette exceptionnelle combattante, il prit sous son aile un certain Echuu Shen-Jon, qui se fera surtout connaître pour avoir résisté à la Grande Purge Jedi lancé par Palpatine après la Guerre des Clones. Mais avant cela, Mace Windu allait mener une vie de Jedi particulièrement chargée, connaissant nombreuses guerres et autres bouleversements politiques.


mace windu

Mace teste les perceptions d'Anakin.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Après avoir progressé pendant toute sa jeunesse dans la hiérarchie de l’Ordre Jedi, sa consécration vint à vingt-huit ans, c’est-à-dire lorsqu’il fut nommé maître, ce qui constituait, pour son âge, un véritable privilège et une récompense assurément méritée. Ce fut à la suite de la révolution arkanienne, une guerre civile, qu’il intégra le Conseil, notamment aux côtés de Yoda et des autres représentants. Il fit en effet preuve, pendant ces événements, d’un courage et de talents de bretteur exceptionnels à nouveau, puisqu’il combattit le cyborg chasseur de primes Gorm. À la même période, il obtint un précieux métal, l’electrum, qui décorerait désormais la poignée de son sabre laser.

En tant que maître Jedi, Windu utilisa à nombreuses reprises son fameux don de « points de rupture », afin de prévenir, durant des missions, les tournures dangereuses qu’une quelconque situation pouvait prendre et ainsi éviter des catastrophes. Outre son incroyable sensibilité à la Force, il avait en outre acquis une maîtrise de l’histoire et de la philosophie Jedi irréprochable. Réputé pour avoir un caractère fort, il était néanmoins d’une grande sagesse et, à l’instar de Yoda et de la plupart des Jedi dignes de ce nom, préférait la diplomatie pour régler des différends.

Et c'est précisément dans cet état d'esprit que le Korun se rendit sur une planète inconnue pour tenter de régler pacifiquement un conflit. Une guerre avait éclaté et il fallait absolument agir pour empêcher qu'un désastre se produisît. Au cours de cette mission, Mace rencontra un jeune garçon de dix-huit ans, Rahm Kota, chez qui il décela un potentiel prometteur avec la Force. Les deux hommes se lièrent d'amitié et Windu décida de l'amener sur Coruscant pour qu'il y reçût une formation adaptée sous la tutelle de Yoda. Mais avant, le Jedi avait réussi à faire parler ses talents de négociateur pour trouver une issue favorable aux deux camps.


mace windu

Windu et Yoda, pendant les funérailles de Qui-Gon, se demandent si le Sith qui a été tué sur Naboo est le maître ou bien l'apprenti.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Plus tard, lors du Conflit Hyperspatial de Stark, ses capacités de diplomate furent une nouvelle fois mises à contribution. Dans l’espoir de faire fortune, un contrebandier du nom de Iaco Stark avait échafaudé un trafic mettant en péril la production du bacta, substance particulièrement recherchée pour ses facultés régénératives. Les Jedi furent alors contraints de réagir, et notamment Plo Koon, Obi-Wan Kenobi ou encore Quinlan Vos, qui se devaient de trouver des terrains d’entente avec le pirate. Mais les combats débutèrent entre les deux camps, et les garants de la paix se trouvèrent bien vite en situation difficile.

Grâce aux dons de télépathe de Saesee Tiin, Windu prit part à une sorte de communion des pensées de Jedi, pendant laquelle certains membres du Conseil tentèrent de communiquer à distance avec Plo Koon afin de leur communiquer leurs projets pour faire cesser le conflit. Mace utilisa sa force persuasive pour convaincre la Fédération du Commerce de fournir aux Jedi des transports et autres cargos. Ainsi, Koon, Tholme et Qui-Gon Jinn, entre autres, parvinrent à régler cette terrible guerre, réduisant presque à néant les forces de Stark.


mace windu

Mace, au Conseil, donne ses recommandations à Anakin et Obi-Wan.
(DVD Star Wars Episode II: Attack of the Clones)


Onze ans après ce conflit, une autre épreuve allait attendre l’Ordre Jedi ; car les Yinchorris décidèrent de s’attaquer à la République. Sans demander l’avis du Conseil mais à la demande du Chancelier Suprême de l’époque, Finis Valorum, Mace envoya deux de ses condisciples en mission : Naeshahn et Ebor Taulk. Assez rapidement, leur dépouille fut ramenée au Temple. Aussi le Conseil décida-t-il de lancer des Jedi plus expérimentés pour cette difficile charge. Windu se rendit donc sur Yinchorr, aux côtés de Saesee Tiin, de Qui-Gon Jinn et d’Obi-Wan Kenobi ; ensemble, ils découvrirent qu’une invasion se préparait.

Les Jedi furent donc contraints, une fois encore, de prendre part à ce conflit latent. Ils défirent quelques soldats natifs de la planète et furent suppléés par plusieurs de leurs frères d’armes. Après d’âpres combats, l’Ordre parvint à s’échapper dès qu’il eut atteint le centre de commandement yinchorri. Il sortit ainsi vainqueur de cette bataille, mais au prix de quelques pertes, dont le très respecté Micah Giiett. Une fois retourné sur Coruscant, on devait trouver un successeur à Giiett ; et bien que Plo Koon proposât Qui-Gon Jinn, ce fut finalement Ki-Adi-Mundi, sur les conseils de Windu, qui fut choisi.

mace windu

Mace s'entretient avec Yoda qui perçoit une perturbation dans la Force.
(DVD Star Wars Episode II: Attack of the Clones)


Mais d’autres événements allaient encore se dérouler et ce, seulement quelques mois après la Guerre de Stark. Car le Front Nebula, un groupe de terroristes, menaçait la paix et Mace, avec Yoda, décida d’envoyer des Jedi pour assurer la protection du Chancelier Valorum. Ils tentèrent de négocier sur plusieurs planètes, comme Asmeru ou Eriadu. Cependant, les terroristes ne visaient pas le haut représentant du Sénat, mais plutôt le Directoire de la Fédération du Commerce, dont les membres furent lâchement assassinés. Ainsi, une fois ce conflit réglé, Valorum fut accusé de corruption alors que ce n’était pas le cas ; et le Conseil Jedi, par conséquent, décida de le soutenir de façon officieuse.

Suite à ces incidents, la Fédération du Commerce décida d’établir un blocus sur la paisible planète de Naboo, en réponse à la taxation des routes commerciales reliant les systèmes éloignés. Pour résoudre cela, Valorum porta sa confiance sur Windu et lui demanda d’envoyer deux ambassadeurs Jedi, dans le plus grand secret, afin de négocier avec la cupide Fédération. Il s’exécuta ; Qui-Gon Jinn et son apprenti Obi-Wan Kenobi partirent remplir cette tâche. Mais après une situation imprévue, Jinn porta plus ses préoccupations sur un jeune garçon qu’il avait déniché de Tatooine, Anakin Skywalker, et le ramena sur Coruscant dans l’intention de le faire devenir un Jedi.


mace windu

Mace et Yoda assistent à une session du Sénat aboutissant à la prise de pouvoirs supplémentaires pour le Chancelier Palpatine.
(DVD Star Wars Episode II: Attack of the Clones)


Pour cela, il devait avoir l’appui du Conseil. Et la plupart de ses membres, comme Mace Windu et Yoda, furent réticents quant à l’idée de former l’enfant ; car d’une part il était trop âgé pour commencer un entraînement adéquat, et d’autre part il conservait un aspect ténébreux en lui qui inquiétait fortement les Jedi. Qui-Gon, toutefois, insista, étant profondément convaincu qu’il était l’Élu, selon une ancienne prophétie, qui rétablirait l’équilibre dans la Force. On décida alors de tester Anakin à des épreuves typiques ; Windu en conclut bien vite qu’il disposait effectivement d’un potentiel extraordinaire.

Néanmoins, tous les Jedi du Conseil se mirent d’accord pour dire qu’il était trop risqué de former l’enfant, d’autant qu’il ne pouvait avoir de maître dans ses conditions. Seulement, peu après, Qui-Gon Jinn mourut sous les coups de Darth Maul et pria son apprenti, Obi-Wan, d’entraîner Anakin pour lui révéler tous ses talents aux yeux des Jedi. À force de réflexion et devant l’insistance pressante de Kenobi, Yoda céda et accepta finalement qu’on le prenne comme padawan. Mace Windu, se conforma à cette décision. Bien que véritablement ému de la mort de son confrère Jinn, les mésaventures qui se déroulèrent sur Naboo confortèrent les Jedi, et surtout Mace et Yoda, dans l’idée que les Sith étaient réapparus, car inévitablement celui qui avait tué Qui-Gon dans le palais de Theed ne pouvait être qu’un de leurs représentants. Restait à savoir s’il s’agissait du maître ou de l’apprenti, sachant que les Sith fonctionnaient toujours par deux…


mace windu

Windu menace Jango Fett de sa lame et s'apprête à révéler la présence de 200 Jedi dans l'arène de Géonosis à Dooku.
(DVD Star Wars Episode II: Attack of the Clones)


Alors qu’un nouveau chancelier avait été élu, un certain Palpatine, celui-ci demanda au Conseil d’envoyer plusieurs de leurs membres pour superviser les négociations sur Malastare, entre les Lanniks et le laro Rouge, un autre groupe terroriste. Mace et ses compères débattirent et suite à leur conférence, il entreprit une Concordance de Féauté avec Eeth Koth, durant laquelle ils se rendirent respectivement leurs sabres laser en signe de respect et d’amitié. Puis ils se rendirent sur Malastare, où les négociations avaient vraisemblablement échoué. À l’occasion, les garants de la paix furent attaqués par leurs chauffeurs de taxis, ralliés au laro Rouge.

Par leur habileté, les Jedi parvinrent à défaire leurs opposants, non sans prendre des risques car ces derniers utilisaient des chiens akk quelque peu dérangés. Ces animaux n’avaient ordinairement pas ce comportement féroce ; c’est pourquoi Windu se rendit très vite sur Nar Shaddaa, accompagné de son ancienne apprentie Depa Billaba. Il démantela sur ce monde tumultueux un trafic organisé par Gargonn le Hutt, visant à faire de ces chiens des bêtes dangereuses et sans pitié. Encerclé par un amas de brutes, Windu eut du mal à se débarrasser de ce réseau de contrebande, mais il fut aidé par Billaba. Tous deux affrontèrent plusieurs des akk, originaires du monde natal de Mace, au comportement étrange et réussirent à s’en tirer pour finalement mener à bien leur mission.


mace windu

Mace participe à la Bataille de Géonosis.
(DVD Star Wars Episode II: Attack of the Clones)


L’impressionnant Jedi dut encore intervenir lorsque, peu de temps après, Quinlan Vos avait perdu la mémoire. Pour ce dernier, il fallait se mettre alors en quête de son passé, mais aussi de retrouver la trace de sa padawan, Aayla Secura, qui a mystérieusement disparu. Avec pour seuls alliés son sabre laser et un Devanorien nommé Villie, Vos devra affronter des agents gouvernementaux corrompus pour reconstituer son histoire, et sans prendre en compte le risque du côté obscur. Alors qu’il allait aboutir à ses fins quand il découvrit que le sénateur Chom Frey Kaa lui avait en quelque sorte « pris » sa mémoire, Quinlan voulut se venger à tout prix.

Ce fut à ce moment que Mace intervint pour empêcher ce meurtre qui avait tout d’un acte de revanche totalement indigne d’un Jedi. Mais devant le refus de Vos qui lui asséna un coup de pied sur l’épaule, Windu dut dégainer son sabre laser à lame bleue cette fois. Un bref combat entre les deux amis d’antan s’engagea ; Mace essaya de faire entendre raison à son adversaire tout en parant ses coups. Il ne se battit qu’en défense, évitant son compagnon Jedi, et espérant le faire réagir honorablement. Après un temps de réflexion, Vos décida de ne pas succomber au côté obscur et de ranger son arme.


mace windu

Mace décapite d'un coup de sabre le chasseur de primes Jango Fett.
(DVD Star Wars Episode II: Attack of the Clones)


Reprenant ses esprits et comprenant qu’il était, jusqu’au tréfonds de son être, un Jedi et qu’il ne pouvait se trahir lui-même, il se soumit à Windu et demanda un réentraînement, ainsi que celui d’Aayla Secura, qui ne put être possible pour l’heure : car les relations étaient tendues entre le Conseil et Ryloth, et par ailleurs, personne n’avait de nouvelles d’elle, à croire qu’elle aurait disparu. Un an avait passé ; Vos avait travaillé dur pour revenir à son meilleur niveau au Temple de Coruscant. Ces efforts purent peut-être se concrétiser lorsque le Sheyf Tinte, sa tante, contacta Mace Windu, Saesee Tiin  et Yarael Poof afin que Quinlan, Kiffar d’origine, retournât sur sa planète natale parce qu’il disposait d’un héritage psychométrique de gardien, c’est-à-dire qu’il était capable de faire surgir des souvenirs en touchant des objets, ce qui intéressa fortement Tinte.

Dès que Tiin, Poof et Windu se furent concertés, ils décidèrent d’accepter la requête de la tante de Vos et de l’envoyer sur Kiffex, même s’il était encore susceptible de se tourner vers le côté obscur. Alors que Quinlan était arrivé sur son monde d’origine, Windu découvrit par l’intermédiaire d’un holocron, peu de temps après, en compagnie d’Astaal Vilbum, que la situation était bien plus grave qu’elle n’en avait l’air, car un Jedi Noir dénommé Volfe Karkko menaçait le Jedi. Aussi décida-t-il de se rendre sur Kiffu, le monde sœur de Kiffex, aux côtés de Plo Koon et d’Adi Gallia, juste après avoir informé le Chancelier Palpatine de la situation, qui promit de faire ce qu’il pouvait pour rassembler une force de soutien.


mace windu

Les Jedi refusent de se rendre et sont prêts à risquer leur vie.
(DVD Star Wars Episode II: Attack of the Clones)


Une fois arrivé sur la planète, il s’aperçut que les événements avaient pris une tournure plutôt favorable, puisque Quinlan avait réussi à se débarrasser de Karkko et du même coup à libérer Aayla Secura de son emprise, car celle-ci avait été manipulée par le Jedi Noir contre son maître. Alors que le conflit de Kiffu s’était finalement achevé par un bilan plutôt positif, Windu confia Secura, encore padawan, à l’expérience de Tholme ; car Vos n’était a priori pas encore capable de pouvoir enseigner tellement il avait frôlé de près le côté obscur. Laissant Quinlan Vos partir où bon lui semblait, Mace retourna sur Coruscant pour une paix temporaire.

Car le destin de la Galaxie allait se jouer à cette période, c’est-à-dire dix ans après la Bataille de Naboo, et Windu en fut le témoin oculaire. En effet, le Comte Dooku, un ancien Jedi qui s’était tourné vers le côté obscur, jugeant que la République était corrompue, projeta de rallier sous sa coupe des centaines de systèmes qui pensaient comme lui. Ainsi, petit à petit, les planètes constituèrent une véritable alliance contre la République, avec comme leader Dooku ; tous seraient désormais regroupés en la Confédération des Systèmes Indépendants. Devant la gravité de la situation, Mace s’avérait confiant, misant sur le fait que Dooku était un ancien Jedi.


mace windu

Mace et Obi-Wan font le bilan de la Bataille de Géonosis dans la salle du Conseil.
(DVD Star Wars Episode II: Attack of the Clones)


Mais il se trompait, car son maître, Darth Sidious, avait maintenant une influence considérable sur lui et sur le destin de la Galaxie. Obi-Wan Kenobi mena des recherches pour en savoir plus sur ces mouvements séparatistes qui menaçaient l’unité de la République. Après avoir découvert qu’une armée de clones avait été mise à la disposition des Jedi, il avertit Mace et Yoda, notamment. Toutefois, Kenobi fut capturé par les troupes droïdes lorsqu’il avait atterri sur Géonosis, où le Comte Dooku l’attendait et se préparait à l’exécuter, tout comme Anakin Skywalker et Padmé Amidala un peu plus tard.

Windu s’informa de la tournure de l’histoire. Il décida d’envoyer pas moins de 200 Jedi dans l’arène de Géonosis pour aller secourir Kenobi et les autres. Lui-même partit pour la planète rocailleuse, bien déterminé à faire cesser ces mouvements séparatistes. Au moment où Obi-Wan, son apprenti et Padmé allaient succomber aux créatures tueuses, Mace débarqua soudainement dans l’arène d’exécution. Mais il fut attaqué par des milliers de droïdes de combat. Heureusement, lui aussi avait amené ses alliés, qui n’étaient autre que les deux cents Jedi. Une terrible bataille s’engagea, au cours de laquelle Windu mit un terme à la vie de Jango Fett, le chasseur de primes, en le décapitant, sous les yeux médusés de son fils cloné, Boba.


mace windu

Windu, sur Haruun Kal, son monde natal, va devoir redoubler de vigilance pour retrouver son ancienne padawan, Depa Billaba.
(Roman Shatterpoint)


Cependant, les Jedi se trouvèrent vite dépassés par leurs ennemis trop nombreux. Alors qu’ils étaient presque certains de perdre la partie, Yoda et son armée clone arriva pour sauver les êtres sensibles à la Force rescapés. La bataille se prolongea sur la planète ; des légions de clones furent commandées par des généraux Jedi. Windu sortit indemne de ses âpres combats, démontrant une fois de plus ses talents inégalés. Toutefois, non seulement ce combat avait entraîné de lourdes pertes pour son Ordre, mais aussi et surtout, il marqua le début de la Guerre des Clones entre République et Confédération, conflit qui allait décider du destin de la Galaxie.

Trois mois après cette bataille, Mace assista au bûcher funéraire organisé en l’honneur du défunt Jedi Cei Vookto, sur Lianna, dans l’amas de Tion. À cette époque, le maître doutait de l’enjeu de cette guerre ; car l’Ordre Jedi étant supposé être composé de garants de la paix, comment pouvaient-ils participer à un conflit dans lequel ils étaient forcés à prendre des armes et à tuer. En outre, à quoi cela mènerait-il ? Pourquoi sacrifierait-on d’innombrables vies pour un tel enjeu ? Toutes ces questions trottaient dans la tête de Windu lorsqu’il assista aux funérailles de son ancien confrère, d’autant que des dissidents Jedi commençaient à menacer l’unité de l’Ordre.


mace windu

Mace, pendant la Bataille de Dantooine.
(DVD Star Wars: Clone Wars: Volume I)


Ce groupe, composé de quatre leaders, comprenait Jeisel, K’Kruhk, Rhad Tarn et Mira, ainsi que, plus tard, Sora Bulq, qui était l’un des seuls à maîtriser presque aussi bien que Windu le Vaapad, technique de combat créée par ce dernier et dangereuse pour son utilisateur. En attendant d’aller rendre une petite visite aux séditieux, Windu s’engagea dans un duel d’entraînement contre Quinlan Vos, qui n’avait pas touché un sabre laser depuis longtemps. Mais ce bref combat cessa lorsque Vos utilisa une forme agressive du Vaapad qui aurait pu le faire basculer du côté obscur. Il avait en effet appris cette technique par Sora Bulq, enseignée lors de son réentraînement.

Windu s’avéra très inquiet de constater que Bulq était un des leaders du mouvement dissident parmi les Jedi, car lui aussi participa vaillamment à la Bataille de Géonosis. Par conséquent, il fallait tenter de le ramener à la raison. Pour cela, Mace se rendit sur Ruul, une petite lune satellite du monde weequay de Sriluur. Il écouta ses anciens amis Jedi évoquer les raisons de leur volonté de schisme dans l’Ordre ; tous étaient d’avis que la guerre ne servait à rien et qu’au lieu de préserver la vie, on la détruisait sans aucun réel objectif. Mais dans la nuit, la Jedi noire, apprentie du Comte Dooku, Asajj Ventress se posa sur la lune et attaqua le groupe.


mace windu

Le Jedi repousse, à l'aide de la Force, toute une armée de super droïdes de combat.
(DVD Star Wars: Clone Wars: Volume I)


Bulq fut attaqué, ainsi que ses confrères dissidents. Ventress prétendit qu’elle était une tueuse envoyée par Windu, ce que crurent plusieurs des Jedi séditieux. En fait, il n’en était rien ; et c’était justement tout le contraire : elle travaillait pour Bulq. Windu découvrit bien vite le piège et en fut peiné. Mais il fut contraint d’affronter son ancien compagnon, désormais passé du côté obscur de la Force. Armé de ses deux petits sabres laser à lame bleue, un duel commença. Il tourna à l’avantage de Mace, qui neutralisa Sora Bulq en l’ensevelissant sous un tas de gravas.

Il courut alors rejoindre les autres Jedi, toujours en proie aux assauts de Ventress. Il se jeta sur elle et après quelques échanges de sabre laser, elle disparut, laissant derrière elle des droïdes. Windu, K’Kruhk et Jeisel détruisirent sans grandes difficultés ces adversaires robotisés, et ils ne purent qu’assister à la fuite de Ventress. Finalement, cette aventure sur Ruul se sera soldé par plusieurs échecs d’importance : la conversion de Bulq au côté obscur, la mort de Rhad Tarn et de Mira. Néanmoins, Jeisel et K’Kruhk avaient compris que la dissidence dans l’Ordre n’aurait aucun effet, et ils repartirent avec Windu. En fin de compte, le schisme ne se produisit pas.


mace windu

Il se débarrasse de ses ennemis robotisés par l'usage de ses poings.
(DVD Star Wars: Clone Wars: Volume I)


Au quatrième mois de la Guerre des Clones, la Confédération se dota d’une arme chimique très puissante qui avait pour but de massacrer une partie de la population sur une des lunes de Naboo, Ohma-D’Un. Après de nombreuses péripéties, Obi-Wan Kenobi, particulièrement amoché par sa mission, parvint à ramener un antidote qui permettrait de stopper les agissements de l’ennemi. Windu en fut très satisfait ; et après le rétablissement de son collègue, ils assistèrent à une commémoration de quatre Jedi qui périrent suite au conflit sur Ohma-D’un, Jon Antilles, Knol Ven-Nari, Nico Diath et Fay.

Mace n’eut pas le temps de s’apitoyer sur leur sort. En effet, dans les semaines qui suivirent cela, il dut faire ses preuves sur différents champs de bataille. Ainsi, sur Dantooine, il affronta d’abord sans sabre laser toute une armée de droïdes et de super droïdes de combat, utilisant la Force et la puissance de ses poings pour se défaire de ses adversaires. Puis, s’apercevant qu’un tank sismique frappait et ayant récupéré son arme, il s’infiltra à bord, se débarrassa de tout le personnel cyborg et mit hors d’état de nuire cet engin. Ce spectacle se déroula devant les yeux ébahis d’un jeune garçon, qui, d’ailleurs, réalisera plusieurs dessins à la gloire du Jedi et les utilisera pour plaider contre l’Empire durant la Guerre Civile Galactique.


mace windu

Après avoir abattu un tank sismique, Mace vient à la rencontre d'un jeune garçon qui a assisté à la scène.
(DVD Star Wars: Clone Wars: Volume I)


Dans le même temps ou presque, Mace Windu mena à bien de nombreuses missions, comme celle sur Iktotch, le monde natal de son compagnon Saesee Tiin, pendant laquelle il se débarrassa à nouveau d’innombrables droïdes de combat et renvoya, notamment, en utilisant la force, un missile lancé par un robot ennemi. Il a aussi brillé lorsqu’il dut détruire sans le savoir le prototype de la future Étoile de la Mort sur une planète éloignée, après avoir atterri en catastrophe à bord de sa canonnière clone. Seul, il détruisit une armée de droïdes ; puis il détraqua le futur « éliminateur de planète ».

Six mois après la Bataille de Géonosis, Mace retourna sur son monde natal, Haruun Kal, afin d’aller retrouver son ancienne apprentie Depa Bilaba, qu’il avait laissée dans l’intention qu’elle reprenne la planète. Il la découvrit saine et sauf, mais elle avait profondément changé ; elle semblait être devenue folle et demanda à son ancien maître d’aller la retrouver. Quand il arriva sur sa terre d’origine, il fut stupéfait de constater les horreurs que la guerre avait provoquées, tant au niveau humain que matériel. Bouleversé, il dut néanmoins se battre avec la milice balawai, ennemie des Korunnais.


mace windu

Mace se demande s'il faut véritablement qu'Anakin devienne un Jedi.
(DVD Star Wars: Clone Wars: Volume II)


Pour retrouver Depa Bilaba, Mace fut emmené au cœur d’une épaisse jungle par Nick Rotsu et d’autres membres du Front de Libération des Montagnes, comme Chalk, Lesh ou Besh. À l’occasion, il détruisit deux véhicules Turbostorm de Sienar et mit le troisième hors-jeu en utilisant quasiment de façon artistique le Vaapad et en s’approchant dangereusement du côté obscur. Avec ses compagnons du Front, il essuya des attaques de la milice ; et apprit que sur sa propre planète se déroulait une guerre sans merci entre les Balawais et les Korunnais au cours des « Guerres estivales ».

En plus d’être troublé par tous les événements qu’il devait subir, Windu s’aperçut qu’il était frappé d’une affection qui le rapprochait encore plus de l’obscurité, appelée « fièvre du sang », une sorte de goût amplifié pour la victoire. Au cours des attaques de la milice, il fut également blessé physiquement, battu et plusieurs fois attiré par les ténèbres. Mais peu de temps après, il fit la connaissance de Kar Vastor, le lor pelek, un individu puissant et dangereux. Étant tous deux animés d’une colère relative l’un envers l’autre, Windu et Vastor s’affrontèrent ; mais, étonnamment, c’est l’homme sanguinaire qui remporta la victoire, blessant le Jedi.


mace windu

Le Jedi, dans le ciel de Coruscant, est monté sur un chasseur droïde pour détruire les autres engins avec plus de facilité.
(DVD Star Wars: Clone Wars: Volume II)


Dès qu’il fut remis sur pied par Rotsu et alors qu’il avait déjà libéré les prisonniers balawais, Windu retrouva enfin son ancienne padawan Billaba. Il l’affronta elle aussi en duel, car étant devenue à moitié folle, elle menait des actions barbares contre les Korunnais. Cette fois, il l’emporta. Peu après, Mace dut faire face, encore une fois, à la milice à la Passe de Lorshan, qui aboutit sur une importante bataille, avant que ne survienne l’attaque de la cité de Pelek Baw par les troupes républicaine. Pour régler ce conflit, Windu parvint à obtenir la reddition du Colonel Lorz Geptun, un individu qui l’avait interrogé à son arrivée sur Haruun Kal.

La capitale de la planète, cependant, succomba aux projets de destruction que Depa Billaba et Kar Vastor avaient mis en place. Atteint par la triste tournure de la vie de Depa, son ancienne apprentie, il décida de la traquer. Mais finalement, elle blessa grièvement celui qui l’avait formée. Prenant conscience de ses actes et du fait qu’elle avait en fait succombé au côté obscur, elle tenta de se suicider. Elle resta alors plusieurs mois dans le coma, sans que l’on sût ce qu’il adviendrait d’elle. Mace, bien que sévèrement touché, fut forcé de reprendre le combat.


mace windu

Mace utilise la Force pour blesser Grievous et l'empêcher, en vain, de capturer Palpatine.
(DVD Star Wars: Clone Wars: Volume II)


En effet, pour un second duel, il affronta Vastor. Au final, ce duel se solda par la victoire de Windu et, par la même occasion, par la fin de la Bataille de Haruun Kal. Cette expérience marqua terriblement Windu et continua de le hanter durant le reste de son existence ; car non seulement il avait été blessé grièvement et avait constaté les affres de la guerre se propageant même sur son monde natal, mais il dut aussi se rendre compte que son ancienne élève, Depa Bilaba, n’était plus une Jedi et qu’elle subissait de longs mois de torture du fait de son coma prolongé. Quoi qu’il en fût, Windu se fit soigner à son retour sur Coruscant et retrouva son physique petit à petit.

Pendant cette période, le Jedi s’entretint avec Quinlan Vos et le chargea de prétendre au Comte Dooku et à ses émissaires qu’il était de leur côté afin de subtiliser des informations concernant la Confédération. Onze mois plus tard, l’expérience de Vos semblait avoir tourné d’une manière imprévue ; car à force de côtoyer le côté obscur, il faillit y céder lorsqu’il tenta d’assassiner le Sénateur Viento, qu’il croyait être le Seigneur Sith contrôlant les rouages de la guerre. Windu fut affligé d’apprendre que Quinlan s’approchait dangereusement des ténèbres, et il commençait lui-même à douter de son ancien compagnon, connaissant ses antécédents.


mace windu

Mace semble heureux de retrouver Palpatine sain et sauf.
(DVD Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)


À dix-sept mois de la Bataille de Géonosis, le devoir appela Mace sur les champs de bataille de Null, un monde de forêts et de montagnes, dont la quasi-totalité appartenait au Comte Dooku. Il combattit aux côtés de T’ra Saa et de Barriss Offee. Mais ces dernières furent prises au piège par un chasseur de primes, qui déclencha un énorme incendie. Le feu encercla bientôt les Jedi. Windu, lui, ne s’était pas retrouvé à l’intérieur de ce cercle infernal ; par conséquent, il put porter secours à ses compagnons. Saa fut blessée au cours de cet accident. Mais apprenant que des chasseurs de primes étaient derrière tout cela, il voulut que l’on se rende au siège de leur guilde afin de leur faire une petite « démonstration de force ».

Pour l’heure, il se rendit sur New Holstice et y amena Saa, qui fut au plus vite plongée dans une cuve de bacta sous la protection de Tholme et de Secura. Quant à lui, il alla au quartier général de la section « Nova écarlate » de la guilde, qui avait accepté des contrats alléchants mettant en jeu des primes sur la tête des Jedi. Mace, seul, apparemment, s’infiltra dans cet édifice, et y rencontra le leader, dont il exigea la reddition imminente et l’arrêt des primes sur les Jedi. Mais devant le refus, il s’installa sur une table dans une cantina, attendant que Mika, chef de la section « Nova écarlate », vienne céder et étant constamment surveillé par tous les individus environnants.


mace windu

Mace Windu, au Conseil, pendant les derniers jours de la Guerre des Clones.
(DVD Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)


Pendant ce temps, il avait chargé à trois de ses plus fidèles compagnons, Saesee Tiin, Kit Fisto et Agen Kolar, de s’infiltrer eux aussi incognitos à l’intérieur du quartier général et d’y semer la discorde en libérant des prisonniers. Informée de la situation, Mika s’avéra être particulièrement colérique et voulut à tout prix aller à la rencontre de Windu pour le tuer. Mais celui-ci considéra qu’elle n’acceptait toujours pas de se rendre ; c’est pourquoi il rejoignit ses camarades Jedi pour avancer vers le « nid », commandement central de la plate-forme et point central de la « Nova écarlate ».

Les quatre Jedi dégainèrent alors leurs sabres laser respectifs et se préparèrent pour un combat contre tous les malandrins, menés par Mika et notamment une brute épaisse appelée Harll. Tandis que Kit Fisto et Mace Windu restaient ensemble pour continuer les combats, Saesee Tiin et Agen Kolar partirent prendre la salle de contrôle, ce qu’ils firent assez rapidement après avoir abattu leurs adversaires. Une fois la situation à leur avantage, les deux confrères abaissèrent les portes qui les séparaient du reste de la plate-forme et coupèrent leurs renforts.


mace windu

Mace demande à Anakin de lui reporter tous les agissements de Palpatine.
(DVD Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)


De son côté, Fisto était en proie aux attaques des bandits ; et Mace Windu, non loin de lui, combattait le féroce Harll. Celui-ci s’avéra plus coriace que prévue ; toutefois, le puissant Jedi réussit à le maîtriser assez aisément. Le calme étant revenu, Mika, folle de rage de constater que ses troupes avaient été anéanties en un rien de temps, voulut plus que jamais se venger de Windu. Mais, contre toute attente, elle fut neutralisée par Stroth, son bras droit. Celui-ci révéla aux Jedi que le Twi’lek Kh’aris Fenn était celui qui avait proposé la prime. Il fut obligé d’annoncer que le contrat de la guilde serait annulé, de redonner le sabre laser de Saa que les chasseurs de primes lui avaient dérobé sur Null et de livrer Mika aux Jedi ; en contrepartie, ces derniers laisseront les activités la section « Nova écarlate » libre de ses activités.

Les Jedi se rendirent sur Ryloth pour aller déloger Fenn, l’instigateur de ces primes. Ils découvrirent sur un holovid enregistré et laissé dans un lieu à l’intention de Windu et de ses acolytes. Ils apprirent avec horreur que Quinlan Vos, qui s’était pris à son propre jeu alors qu’il jouait l’agent du Comte Dooku, avait assassiné le Twi’lek en lui coupant la tête. Comprenant que Vos était désormais passé du côté obscur de la Force, ils n’eurent d’autre choix que de rentrer sur Coruscant. Dans les Jardins de la Méditation, au Temple, Windu remit à Saa, presque rétablie, son sabre laser ; et il discuta avec elle à propos notamment du devenir de Depa Billaba, toujours dans le coma.


mace windu

Windu apprend que Palpatine et Sidious sont une seule et même personne.
(DVD Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)


Seulement quelques jours plus tard, Windu, Yoda et Oppo Rancisis furent convoqués à une petite réunion avec le Chancelier Palpatine au sujet de la sécession de Thustra. Puisque Yoda connaissait bien le représentant de cette planète, c’est lui qui partit en mission, bien que Windu ne fût pas d’accord. Mais le petit gnome vert revint sain et sauf sur Coruscant, confiant à Windu qu’il n’avait pas réussi à résoudre le conflit. Pendant une session du Sénat alors, le Jedi déclara au Sénateur Navi qu’il était en état d’arrestation pour crimes contre la République et complot d’assassinat sur la personne de Yoda.

Trente mois après le début de la Guerre des Clones, Mace Windu était en mission lorsqu’il assista en tant qu’hologramme à une réunion du Conseil, où Quinlan Vos avait été convoqué et amené par Obi-Wan Kenobi. Celui-ci défendit la cause de « l’accusé », prétendant qu’il n’avait pas basculé dans le côté obscur. Avant cela, Quinlan lui-même avait plaidé en sa faveur, prétextant que dans tous ses agissements, il croyait accomplir sa mission. Windu, qui était trop loin du Temple pour prononcer le jugement à l’égard de Vos, décida de s’en remettre à Rancisis pour prendre la décision. Et finalement, on crut bon de le réintégrer à l’Ordre Jedi.


mace windu

Avec trois de ses confrères, Mace s'apprête à arrêter à Sidious.
(DVD Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)


Un mois plus tard, plusieurs Jedi, dont Windu, Obi-Wan Kenobi, Adi Gallia et bien d’autres, se rendirent sur Boz Pity, toujours à cause de la guerre. Tous atterrirent en catastrophe sur la planète mais sortirent indemnes du crash. Ils s’engagèrent bien vite, avec leurs soldats clones, dans une lutte acharnée contre les troupes séparatistes. Alors que Skywalker et Kenobi menaient d’intenses combats tout en avançant vers la base ennemie, Windu, lui, se battait aux côtés de Gallia. Mais ils furent de suite confrontés au terrible Général Grievous. Celui-ci commença à massacrer des clones ; puis ce fut au tour d’Adi Gallia.

Mace Windu ne put qu’assister à la scène et hurler de peine en voyant son amie se faire assassiner par le cyborg. Mais alors qu’ils ne s’étaient pas encore battus, un véhicule se posta près du chef des armées droïdes. Mace en profita pour utiliser la Force et ainsi faire exploser sur Grievous l’engin, qui demeura blessé. Mais le Comte Dooku débarqua et un nouveau bref duel débuta. Après quelques coups de sabres laser, Windu fut pris par derrière par deux MagnaGardes, qui se jetèrent avec lui du haut d’une falaise. Une fois la bataille terminée, ils retournèrent à leur vaisseau.


mace windu

Mace, pendant son combat contre Palpatine.
(DVD Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)


La Guerre des Clones touchait presque à sa fin. Windu avait participé à de nombreuses batailles, qui furent, pour la plupart, couronnées de succès. Pendant ce conflit, il prit un apprenti sous son aile, Iguni, qui fera ses preuves durant la Bataille de Coruscant. À cette époque trouble, le Général Grievous, remis sur pied, captura le Chancelier Palpatine sur le monde-capitale. Mace, qui assista à une véritable invasion des armées droïdes, tenta de s’interposer en détruisant quelques chasseurs vautours par leur seul usage de la Force. Mais surtout, il essaya, en vain d’empêcher Grievous de capturer Palpatine. Le chef des armées séparatistes parvint à s’enfuir avec le haut dignitaire, mais Windu, en utilisant un écrasement de Force, toucha sévèrement les organes intacts du cyborg, qui restera à vie marqué par cette blessure car désormais, il sera pris de violents quintes de toux.

Mais Kenobi et Skywalker furent appelés à la rescousse du chancelier captif ; il fut bien vite ramené sur Coruscant. Windu fut, en apparence, heureux de l’apprendre, d’autant plus que Dooku avait été tué et que la guerre était quasiment achevée. Mais en fait, tout l’Ordre Jedi était en émoi : car il se doutait de l’importance grandissante que prenait Palpatine en cette période, alors qu’il aurait dû justement se démettre de ses fonctions. Par ailleurs, les Jedi ressentaient une grande perturbation dans la Force, les portant à croire, et en particulier les plus réceptifs comme Windu et Yoda, qu’un complot se tramait contre eux, visant à les éliminer.


mace windu

Le Jedi a pris le dessus pendant le duel ; il menace le Sith de son sabre.
(DVD Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)


Durant ces mois-là, ce fut Mace qui fut chargé d’annoncer à Anakin qu’il intégrait le Conseil, mais qu’il ne serait pas promu maître. Il constata, comme tous les autres Jedi, que Skywalker était toujours aussi insolent. En outre, Windu avait chargé Anakin de reporter tous les agissements et les intentions de Palpatine afin que les Jedi sachent véritablement qui il était ; et cela agaça profondément le jeune homme, qui ne désirait pas espionner celui qui était devenu son ami. De même, au cours de la guerre, Windu fut réticent à faire de Skywalker un chevalier, étant bien persuadé qu’il n’était pas forcément l’Élu qu’avait évoqué Qui-Gon. Ainsi, ces événements ne firent que renforcer l’animosité dissimulée entre le Korun et Anakin, qui se ressentira peu après.  

Alors que Mace se préparait à une session au Sénat, donnant plus amples informations concernant l’élimination du Général Grievous par Obi-Wan sur Utapau, Anakin Skywalker, angoissé, alla à la rencontre du maître Jedi pour lui informer qu’il avait fait une découverte aussi surprenante que terrifiante : Palpatine n’était autre que Darth Sidious. Windu voulut s’en assurer ; et comme le jeune homme paraissait totalement sûr de lui quant à ce qu’il était en train d’avancer, le Korun décida d’aller arrêter le vil chancelier dans ses bureaux, en compagnie de Kit Fisto, Agen Kolar et Saesee Tiin. Il ordonna à Anakin, durant ce laps de temps, de rester à attendre dans la salle du Conseil.


mace windu

Mace, avec sa main tranchée par Anakin, reçoit de plein fouet la foudre Sith de Palpatine.
(DVD Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)


Mace et ses compères pénétrèrent à l’intérieur de l’office du Sith, dégainèrent leurs sabres laser ; et Windu annonça d’un ton grave que le chancelier était en état d’arrestation. Devant un prompt refus d’obtempérer, Sidious, lui aussi, révéla enfin son visage au grand jour. Il saisit son arme à lame écarlate et se jeta sur ses adversaires en virevoltant dans les airs, et ce en vociférant un cri s’apparentant plus à un animal qu’à un humain. N’ayant pas le temps de réagir, Agen Kolar se fit directement enfourcher par le sabre laser ennemi ; puis se fut au tour de Tiin. Fisto succomba quelques temps après, ne pouvant rien faire contre la puissance du Sith.

Ce fut donc un ultime duel qui se déroula entre les deux anciens collègues. Tous deux emplis de haine, même le Jedi, ils ne retinrent pas leurs coups. Les sabres laser fusaient dans tous les sens. Windu eut du mal à contenir le Mal et dut avoir recours au Vaapad. Mais alors que le combat se poursuivait, Anakin arriva au moment où Mace, dans un élan de vélocité, avait désarmé son adversaire par un coup de pied et se préparait à en finir avec lui, mettant ainsi un terme à ses immondes agissements. Dès que Windu eut prononcé la phrase : « Vous avez perdu ! » à l’intention du Sith, celui-ci réagit devant les yeux d’Anakin en lançant son effroyable foudre Sith.


mace windu

Après avoir reçu les éclairs Sith, Mace, paralysé par le choc, tombe dans les rues de Coruscant.
(DVD Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)


Toutefois, en détournant son sabre laser, Mace parvint à parer les éclairs et à les retourner sur son opposant, lui défigurant du même coup le visage. Skywalker se trouva alors devant son destin : il devait choisir entre sauver un « pauvre homme » qui avait la possibilité, soi-disant, de sauver sa femme, Padmé, ou un Jedi particulièrement puissant qui ne lui a jamais fait confiance. Le choix était presque évident ; alors que Windu s’apprêtait à porter le coup final au Sith, Anakin lui trancha la main. Sidious en profita pour lui asséner encore une fois sa foudre et lui faire traverser la fenêtre de ses bureaux, le laissant tomber dans les bas-fonds de Coruscant.

C’est ainsi que prit fin la vie mouvementée de Mace Windu, l’un des plus puissants Jedi que l’Ordre n’ait jamais connu. Par sa traîtrise, Sidious aura réussi à se débarrasser de tous ses opposants Jedi et à convertir Anakin en un être infâme, Darth Vader, pour ensuite installer un Empire Galactique, qu’il convoitait en fait depuis qu’il avait été élu sénateur de Naboo. Mace fut une grande perte pour tous les individus sensibles à la Force. 18 ans avant la Bataille de Yavin, un Duros découvrit dans les rues de Coruscant le sabre laser cassé du Jedi et le vendit au Sénateur Sano Sauro qui l’exposa dans son bureau. L’année pendant laquelle se déroula la Bataille de Yavin fit se souvenir à l’Empereur Palpatine son combat avec Mace, puisqu’il offrit à l’une de ses Mains, Mara Jade, le cristal violet pour son arme, sans pour autant lui dire à qui il appartenait.


puce Sources

- Mace Windu dans la Databank
- Episode I Insider's Guide
- Episode I: The Visual Dictionary
- Episode I: Jedi Power
- Star Wars Episode I: The Phantom Menace
- Star Wars Epsode II: Attack of the Clones
- Star Wars Episode III: Revenge of the Sith
- Battles: Prima's Official Strategy Guide
- Star Wars Roleplaying Game Core Rulebook
- Attack of the Clones: The Visual Dictionary
- Star Wars Roleplaying Game
- The New Essential Guide to Characters
- The Official Star Wars Fact File
- Star Wars Miniatures: Clone Strike
- Star Wars Episode III Revenge of the Sith: Illustrated Screenplay
- Revenge of the Sith: The Visual Dictionary
- Star Wars: The Ultimate Visual Guide
- Star Wars Chronicles: The Prequels
- The New Essential Chronology
- Guide to the Grand Army of the Republic
- Star Wars: The Complete Visual Dictionary
- The Making of Star Wars: The Definitive Story Behind the Original Film
- Jedi vs. Sith: The Essential Guide to the Force



puce Informations

Auteur Cette fiche a été rédigée par Thypot le 25 décembre 2007.
Corr Cette fiche n'a pas été corrigée.


[Retour] - [Suivant]



Dernière modification effectuée le 13 octobre 2008 à 11:58 (CEST+0200)