Logo CSS
Logo XHTML
Stats
visiteur(s) en ligne
350952 visiteurs
17 visiteurs aujourd'hui
88 fiches Star Wars

Partenaires

Logo HOLONET
Tous les partenaires






PERSONNAGES > WATTO


Encyclo




Fiche de données

watto

Origine :
Toydaria
Espèce :
Toydarien
Taille :
1,37 mètre
Affiliation :
Confédération ossiki
Périodes :
Logo Empire Logo Rébellion

 
Watto était un Toydarien doué d’un instinct pour le commerce qui naquit à l'époque de l'Ancienne République. De couleur bleuâtre, il mesurait 1,37 mètre et se déplaçait en voletant au moyen de ses deux petites ailes saillant de ses omoplates. Ce moyen de locomotion était en effet indispensable pour éviter les lacs de son environnement natal, qui regorgeaient de parasites et de prédateurs de toutes sortes. Ces ailes, par ailleurs, battaient si vite qu’elles faisaient consommer beaucoup d’énergie au Toydarien.

Pour reprendre des forces, il mangeait fréquemment des nourritures concentrées et des œufs-graines d’importation. Les tissus spongieux de son corps boudiné étaient remplis de gaz. Tels les fameux Hutts, il était insensible aux manipulations Jedi. Plutôt égocentrique et de mauvais caractère, Watto était pourtant de nature relativement bonne. C’est donc avec une personnalité assez affirmée qu’il passa une grande partie de sa jeunesse sur sa planète natale.

Comme beaucoup des plus jeunes de ses congénères, le Toydarien avait souffert des horreurs de la guerre. Son monde subissait d’importants bouleversements climatiques, ayant détruit les récoltes de façon assez significative. Les natifs s’étaient alors lancés dans une lutte fratricide pour le contrôle des cultures. Watto, quant à lui, fut enrôlé dans la milice de la Confédération ossiki. Il s’aperçut avec effroi que certaines factions employaient des substances chimiques illicites destinées à empoisonner la nourriture avant qu’elle ne tombe entre les mains des rivaux.

Heureusement, les assauts cessèrent, au même titre que les violentes sécheresses. La paix finit pas être signée, mais Watto garda deux séquelles majeures du conflit qu’il venait de subir : l’une de ses défenses fut brisée et l’une de ses jambes atrophiée. Il voulut alors changer de vie. Pour cela, il passa plusieurs années à voyager à travers la Galaxie afin d’acquérir l’expérience nécessaire pour survivre. Finalement, sa course se termina sur la poussiéreuse Tatooine.


watto

Watto médite dans son échoppe.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Après s’être installé, il devint ami de quelques clans jawas. Il apprit de ces petits ferrailleurs les rudiments pour établir son propre commerce, c’est-à-dire les moyens de récupérer les épaves et de les réparer. Il fut également instruit à l’art de l’entourloupe, à utiliser en particulier sur les clients étrangers, qui n’avaient pas forcément été averti des stratagèmes commerciaux à éviter. Finalement, grâce à l’aide précieuse des petits Jawas, Watto se préparait à une carrière de marchand assez prometteuse.

Très vite, il emprunta de l’argent et ouvrit un modeste atelier à l’astroport de Mos Espa. Il se disait négociant en pièces détachées, mais pour tous les habitants, il s’agissait d’un ferrailleur comme un autre : il vendait aussi bien des droïdes en état de marche que des rebuts dont même un Jawa ne voudrait pas. Le Toydarien commença à se constituer un personnel, formé de robots et d’esclaves ; il gagna peu à peu en renommée. Assez rapidement, il parvint à rembourser de vielles dettes accumulées car ses affaires se mirent à prospérer. 


watto

Malgré les apparences, Watto était un individu très rusé ayant le sens des affaires.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Toutes les conditions étaient en effet réunies pour que son échoppe fonctionne. Elle regorgeait de différents bricolages confectionnés par Watto, comme un drone R-1 jawa qui lui servait d’assistant. D’autres droïdes, ne servant plus à rien, étaient amassés dans un coin, à l’abri des regards. Le Toydarien avait pour habitude de conserver le relevé codé de son inventaire dans un datapad qu’il employait régulièrement. Par ailleurs, il aimait à fumer une pipe à huile shisha et utilisait des parfumeurs pour recréer sur Tatooine l’odeur d’algues si typique des lacs toydariens.

Watto était friand d’autres loisirs simples, comme aller se divertir aux courses de podracers de l’arène de Mos Espa. Sa loge était pleine d’amis non-humains, tous passionnés, priant et conspuant comme tous les publics. La créature ailée raffolait également de paris, parfois colossaux, pendant lesquels les joueurs misaient sur tout et n’importe quoi, comme le gagnant d’une course de pods. C’était notamment cette atmosphère festive qui le retenait sur Tatooine.

Ce qui comptait le plus dans la bonne marche des affaires de Watto fut son esclave, Anakin Skywalker. Il avait gagné le gamin et sa mère, Shmi, suite à un pari contre Gardulla la Hutt. Il avait vite découvert que, en dépit de son jeune âge, l’enfant faisait preuve d’un immense talent pour réparer les machines, qu’il était même doté d’un sixième sens lui permettant de trouver les bonnes pièces détachées au milieu de ce que les autres considéraient comme de la vulgaire ferraille.


watto

Le Toydarien est réticent à la proposition de Qui-Gon d'échanger son hyperdrive en échange de crédits républicains.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Contrairement à ce que l’on pouvait penser et même s’il était sévère envers lui, Watto s’éprit d’affection pour le gosse. Il le traita de bien meilleure façon que la plupart des autres esclaves et lui fournit, ainsi qu’à sa mère, un logement salubre. Il n’hésitait pas à envoyer le jeune garçon aux ventes aux enchères organisées par les Jawas, car il lui faisait confiance et savait qu’il trouverait certainement quelque chose digne d’intérêt.

Grâce aux compétences de Skywalker, Watto devint ainsi le seul vendeur de Mos Espa à commercialiser des pièces introuvables. Ses aptitudes à négocier avec les clients lui conférèrent des profits conséquents. Assez ladre, le Toydarien n’hésitait jamais à fournir à des acheteurs des pièces défectueuses. Il n’avait aucun remords non plus à corser l’addition s’il se rendait compte qu’un acheteur éventuel avait désespérément besoin d’une pièce précise. Ses entourloupes étant connues par la plupart des habitants de Tatooine, le marchand réservait donc ses combines malicieuses pour les étrangers.

Son passe-temps favori étant la compétition de pods, dans laquelle il pariait beaucoup, Watto se fit construire un engin, afin de parader devant ses amis. Il se chercha un pilote, mais abandonna sa quête quand il vit le jeune Anakin aux commandes de l’appareil au cours d’une phase de tests. Il se fâcha d’abord en voyant l’imprudence du gamin, mais il admira bientôt ses capacités et ses réflexes. Il décida de le faire participer à la course sur le circuit professionnel. Même si Skywalker ne remportait aucune course, Watto se servit de son esclave comme d’un leurre pour parier sur d’autres concurrents, en particulier le Dug Sebulba.


watto

Il est fréquent que Watto use de dés truqués pour mettre des paris à son avantage.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Lorsque de lointains clients rendirent une petite visite au cupide Toydarien, il ne s’attendait pas à voir débarquer un Maître Jedi et une jeune fille, à la recherche d’un hyperdrive pour leur nef royale endommagée. Cette pièce rare, que seule Watto possédait, lui permit de faire valoir ses avantages durant une négociation musclée avec Qui-Gon Jinn. Celui-ci tenta d’user ses « trucs mentaux » de Jedi, mais le marchand n’en fut pas affecté. Il les envoya balader, d’autant plus qu’il s’aperçut que ces étrangers ne disposaient que de crédits républicains, monnaie n’ayant pas cours sur une planète de la Bordure Extérieure.

Le jour suivant, Jinn revint le trouver avec une autre offre très attractive, ayant rapport avec le jeu et les courses de pods : si Anakin Skywalker, qui avait tapé dans l’œil du Maître Jedi, gagnait la compétition, il pourrait repartir avec son hyperdrive nubian ; dans le cas contraire, Watto obtiendrait la possession de la nef royale de la Reine Amidala. Le pari était avantageux pour le Toydarien, qui se doutait que son esclave n’avait aucune chance de faire sensation pendant la course.


watto

Pendant la course, Watto n'hésite pas à se moquer ouvertement de son esclave préféré, Anakin.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Plus tard, Qui-Gon, qui voulait à tout prix emmener Skywalker avec lui pour le faire devenir un Jedi, voulut négocier avec Watto un éventuel affranchissement. La créature accepta, sachant qu’elle était presque sûre de tirer profit de la situation parce qu’elle disposait notamment d’un dé truqué. Pour choisir quel esclave, entre Anakin ou Shmi, il va céder au Jedi si l’enfant était amené à gagner, Watto lança donc son cube pipé, mais Qui-Gon utilisa lui aussi son arme secrète : la Force, de telle façon que le petit Skywalker fût affranchi en cas de victoire.

Finalement, après la Boonta Eve pendant laquelle le Toydarien dirigea ses encouragements à l'égard de Sebulba, ce fut Anakin qui remporta pour la première fois de sa vie une compétition. Dépité, Watto essaya d’abord de résister à Qui-Gon, prétendant que le pari n’était pas équitable. La tentative fut vaine et le Jedi rétorqua immédiatement que les Hutts n’auraient aucune indulgence envers quelqu’un tentant de ne pas honorer un pari. Jinn partit, fier de son jeune ami.


watto

C'est désormais chose faite : Watto a perdu son meilleur esclave.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


À ce moment, Gardulla la Hutt, qui allait voir Jabba, demanda à Watto si elle pouvait racheter Skywalker pour la modique somme de 50 000 peggats. Le marchand bluffa et prétendit qu’il allait y réfléchir. Il alla ensuite trouver l’un des hommes de main travaillant dans l’arène de Mos Espa et l’envoya avec ses amis tendre une embuscade à Qui-Gon quand il reviendrait de sa nef, après avoir apporté les pièces détachées qui lui revinrent après la course.

Jinn se débarrassa rapidement des malandrins, au grand désespoir du ferrailleur ailé. Puis il reparut alors qu’il concluait un arrangement avec Sebulba pour lui vendre de nouveaux moteurs de podracer. Réalisant qu’il avait perdu, Watto accepta qu’Anakin recouvre sa liberté et neutralisa le mouchard potentiellement mortel de l’enfant. Sebulba, de son côté, attendait devant son échoppe. Le Toydarien resta un moment en retrait pour laisser Jinn s’éloigner avant de sortir conclure un marché sur des moteurs de pod. Il sortit juste à temps pour entendre le Jedi convenir d’un accord avec le Dug afin de lui vendre l’engin de course de Skywalker. Watto se rendit compte qu’on l’avait escroqué.


watto

Watto, qui paraît moins joyeux qu'avant, examine son interlocuteur de près : mais qui peut bien être ce jeune Jedi ?
(DVD Star Wars Episode II: Attack of the Clones)


À partir de cet instant, les affaires allèrent de plus en plus mal pour lui. La plupart des pièces utilisables qui restaient dans sa décharge furent rapidement vendues et, sans l’expertise d’Anakin pour dénicher et réparer la ferraille, il fut bien difficile de faire des bénéfices sur le nouveau stock acquis. Les droïdes mécaniciens ne suffirent pas à remplacer le jeune esclave d’antan. La clientèle ne s’intéressa plus aux produits de Watto et sa réputation en prit un coup.

Sans le savoir, il participa aux plans machiavéliques du Comte Dooku peu avant la Guerre des Clones, lorsqu’il révéla à son ami Rozatta qu’une prime avait été mise en place sur la tête d’un leader de gang sur Tatooine. Ceci permit à Jango Fett de se rapprocher du Bando Gora, un culte dangereusement criminel. Ainsi, indirectement, Watto aura servi aux Séparatistes. En attendant, il était toujours acculé au niveau boursier.

Accumulant les dettes et pressé par ceux à qui il devait de l’argent, le Toydarien fut obligé de vendre Shmi Skywalker, la mère d’Anakin encore esclave, à un cultivateur d’humidité nommé Cliegg Lars pour une somme rondelette. Shmi fut achetée et ceci améliora la situation financière du ferrailleur sans pour autant la régler définitivement, loin de là. Plus tard, il sera stupéfait d’apprendre que Lars avait affranchi et même épousé la mère d’Anakin.


watto

Finalement, le Toydarien réalise que celui qui se tient devant lui n'est autre que son ancien esclave, Anakin Skywalker, aux côtés de Padmé Amidala.
(DVD Star Wars Episode II: Attack of the Clones)


Watto avait presque oublié son ancien esclave et était trop préoccupé par ses soucis financiers pour prêter vraiment attention à une padawan Jedi ainsi qu’à une jeune femme l’accompagnant. Lorsque le jeune homme attira l’attention du Toydarien devant son échoppe, il lui expliqua qu’il cherchait des informations concernant Shmi Skywalker. À la surprise du marchand endetté, le Jedi commença à bricoler une pièce d’équipement endommagé qui avait résisté à Watto et ses assistants.

Quand le petit engin se remit en marche et en examinant bien la figure de son interlocuteur, il reconnut en ce grand apprenti Jedi son ancien esclave, Anakin, accompagné de Padmé. La première pensée qui lui traversa l’esprit fut de se demander si le padawan pourrait l’aider à régler ses dettes. Mais Anakin avait autre chose en tête : il voulait savoir où était sa mère. Résigné, Watto lui une nouvelle fois Skywalker.

Plus tard, environ dix mois après le début de la Guerre des Clones, le Toydarien croisa à nouveau la route d’Anakin quand celui-ci était à la recherche de Raala Ponchar, un espion. Il lui révéla le chemin à suivre pour retrouver l’individu convoité. Lorsque ce conflit majeur prit fin, et que le destin de la Galaxie avait pris une tournure dramatique, à savoir que l’Empire s’était installé avec Anakin – ou plutôt Vader – en homme de main de Palpatine, Watto continua pendant quelques temps d’exercer son métier de ferrailleur. Quand il décida de prendre sa retraite, il céda sa boutique à W.Wald, un Rodien qui avait été l’ami de Skywalker autrefois.


puce Sources

- Watto dans la Databank
- Episode I Insider's Guide
- Episode I: The Visual Dictionary
- Star Wars Episode I: The Phantom Menace
- Star Wars Episode II: Attack of the Clones
- Star Wars: The Complete Visual Dictionary
- The New Essential Guide to Characters
- The New Essential Guide to Alien Species
- The Official Star Wars Fact File
- Jedi vs. Sith: The Essential Guide to the Force

- "Tatooine Limited" Star Wars Customizable Card Game (Carte : Watto)


puce Informations

Auteur Cette fiche a été rédigée par Thypot le 22 septembre 2007.
Corr Cette fiche n'a pas été corrigée.


[Retour] - [Suivant]



Dernière modification effectuée le 16 novembre 2008 à 21:46 (CET+0100)