Logo CSS
Logo XHTML
Stats
visiteur(s) en ligne
351452 visiteurs
8 visiteurs aujourd'hui
88 fiches Star Wars

Partenaires

Logo SWE
Tous les partenaires






PERSONNAGES > PLO KOON

Encyclo




Fiche de données

ev

Mort :
-19, Cato Neimoidia
Origine :
Dorin
Espèce :
Kel Dor
Taille :
1,88 mètre
Maître :
Tyvokka
Apprentis :
- Bultar Swan
- Lissarkh
Affiliations :
- Ordre Jedi
- République Galactique
Période :
Logo Empire

 
Natif de la planète Dorin, dont étaient originaires les membres de l’espèce kel dor, Plo Koon fut un de ces Jedi exceptionnels qui alliaient à leur sagesse irréprochable des talents peu communs au maniement dans leur arme de prédilection, le sabre laser, et dans l’utilisation de la Force. Comme tous les autochtones de son monde natal, il avait été accoutumé dès sa naissance à vivre dans un environnement pauvre en oxygène ; et par conséquent, lorsque l’un d’eux souhaitait se rendre sur une planète dont l’atmosphère était au contraire particulièrement riche en ce gaz vital, il leur fallait se parer d’un masque noir typique anti-oxygène, contenant aussi une substance rare uniquement présente sur Dorin, ainsi que de lunettes à finalité protectrice.

Koon descendait d’une longue et ancienne dynastie Jedi kel dor, dont on connaissait essentiellement son oncle et sa nièce, Sha. Après qu’il fut repéré par l’Ordre Jedi, il commença une formation au Temple, et s’y familiarisa rapidement, bien qu’il dût s’adapter au trop-plein d’oxygène du monde capitale en utilisant son masque. Comme nombre de ses confrères, il était doué par nature d’aptitudes assez prodigieuses ; ainsi était-il un guerrier très habile, qui fut réputé pour sa prise de décision partiale, sans véritablement se soucier des répercussions que ses choix pouvaient entraîner. Également connu pour son esprit sarcastique et bienfaisant, il apprit tôt à se faire respecter parmi ses pairs.

Sa carrière de Jedi débuta réellement lorsqu’il fut placé sous la tutelle du légendaire Maître wookie Tyvokka, alors membre du Haut Conseil de Coruscant. Au fil du temps, les deux individus, bien plus qu’une relation banale de mentor à élève, se lièrent d’amitié, même si Koon, par son caractère, mettait souvent à rude épreuve la patience du Wookie. Outre celui-ci, il était aussi proche d’un certain Qui-Gon Jinn. Peu à peu, alors qu'il traversa d'âpres entraînements en compagnie de son précepteur, le Kel Dor fut promu au rang de Chevalier à une époque indéterminée. Il développa par ailleurs un don de télépathie puissant qui allait lui servir à maintes reprises.


plo koon
Plo au Conseil.
(Bande dessinée Jedi Council: Acts of War)
Alors qu’un conflit majeur se préparait pour la République Galactique, le Conseil aurait pu facilement accueillir parmi ses membres le natif de Dorin et son maître souhaitait justement qu’il en fît partie car il en avait selon lui les capacités. Mais Plo, lui, restait modeste et préférait voir son ami Jinn prendre sa place. Tyvokka n’appréciait pas l’attitude de son ancien padawan, d’une part parce qu’il jugeait comme beaucoup d’autres que Qui-Gon était trop entêté et qu’il était incapable de comprendre que l’on pût voir les choses autrement que lui ; et d’autre part parce que l’excès d’humilité était un défaut au même titre que la fierté pour un Jedi.

Koon promit qu’il allait s’efforcer de prendre plus confiance en lui et de ses capacités dans l’unique but de servir la Force. Et justement, ce fut l’occasion pour lui de faire ses preuves quand un pirate contrebandier du nom de Iaco Stark mit en péril la production et la libre circulation du bacta, substance aux vertus régénératives très recherchée dans toute la Galaxie. Après avoir formé sous son égide un cartel regroupant mercenaires, tueurs et autres chasseurs de primes sur la Bordure Extérieure, il s’attaqua l’usine de production de bacterium alzahi, composant clé du bacta.

Cela provoqua une flambée des prix des stocks restants dans les mondes du Noyau et sur la Bordure Extérieure, de nombreux systèmes ne pouvaient plus s’approvisionner. Le Cartel de Stark ayant commencé à s’en prendre aux vaisseaux de bacta, il fallait trouver une solution avant que le conflit ne dégénérât. Des négociations furent entamées entre le contrebandier, des représentants de la République et la Fédération du Commerce ; et les Jedi furent invités à l’entretien pour jouer le rôle de médiateurs. On avait d’ailleurs assigné à Tyvokka la tâche de diplomate en chef, et il ne mit pas longtemps pour se décider à prendre comme assistant Plo Koon.

Stark accepta de rencontrer les garants de la paix sur Troiken. Aussi le Wookie décida-t-il qu’il fallait que deux Jedi se rendissent sur cette planète – ce furent Tholme et son apprenti Quinlan Vos qui furent choisis ; et que deux autres aillent sur Thyferra pour découvrir la vérité – et Tyvokka choisit d’emmener avec lui Plo Koon, ainsi que Qui-Gon Jinn, son nouvel apprenti Obi-Wan Kenobi,  Adi Gallia et le Sénateur Valorum. Le Kel Dor accompagna donc ses confrères sur le monde de la Bordure Extérieure quand Stark arriva aux côtés de ses fidèles sbires assassins.

Mais les négociations ne purent être entamées sérieusement, car le contrebandier révéla qu’il leur avait tendu un guet-apens, afin de contrer l’action républicaine de Ranulph Tarkin, qui avait lui-même projeté de se débarrasser du cartel mais qui s’était finalement révélé pris au piège par Stark, devinant par ses nombreux espions qu’on voulait démanteler son organisation. Ainsi, Koon et ses collègues, toujours sur Troiken se retrouvèrent coincés par les malandrins. Mais Tyvokka prit les devant et dégaina son sabre laser. Il fut suivi par ses pairs qui commencèrent à lutter contre les forces de Stark, tandis que dans l’espace, les vaisseaux républicains menés par Tarkin étaient attaqués par la flotte criminelle.


plo koon

Plo combattant pendant la Guerre Hyperspatiale de Stark.
(Bande dessinée Star Wars Republic: The Stark Hyperspace War)


Plo participa activement à la bataille dans la salle de conférence, quand le représentant de la Fédération du Commerce envoya ses droïdes pour faire feu sur tout ce qui bougeait. C’est alors que, surpris par les multiples tirs des automates, Tyvokka fut touché par l’un d’entre eux et s’écroula. Koon s’empressa d’aller rejoindre son ancien maître et constata que les blessures étaient graves. Mais encore conscient, le Wookie préféra leur dire de quitter la planète et de rejoindre un appareil républicain. Le Kel Dor et Valorum prirent le Jedi sur leurs épaules et réussirent à gagner un transport.

À bord, Plo discuta avec Tyvokka, lui demandant si ses blessures le faisaient souffrir et s’excusant de ne pouvoir le soigner dans une cuve de bacta qui se fait rare. Alors qu’il poussait ses derniers souffles, il pria son ancien disciple de donner les ordres à chacune des personnalités en présence : le Sénateur Valorum devait être conduit en lieu sûr par Adi Gallia ; le virus des navo-ordinateurs, propagé par Stark, qui détraquait les vaisseaux républicains, devait être détruit par Qui-Gon Jinn ; et Koon allait devoir rallier les troupes de l’ordre en place et tenter d’achever le conflit. Enfin, juste avant de mourir, le Wookie demanda à son ami de le remplacer au Conseil Jedi. Plo fit ces multiples promesses mais ne put empêcher la mort de son ex-mentor…


plo koon

Plo et Tyvokka mourant.
(Bande dessinée Star Wars Republic: The Stark Hyperspace War)


Toutefois, Koon se devait de tenir ses engagements et, suivant les préceptes de son Ordre, décida de considérer que la mort n’existait pas tant qu’il y avait la Force. Il se remit de ses émotions et entra en méditation avec Jinn et Gallia pour se concentrer sur le vaisseau qui les poursuivait et s’en débarrasser en faisant croire au pilote qu’il était lui-même poursuivi par des chasseurs, l’obligeant ainsi à s’éjecter de son appareil. Puis, le Kel Dor rejoignit les troupes républicaines sur Troiken pour tenir ses engagements.

Mais le croiseur des Jedi fut contraint de s’écraser en catastrophe, et il explosa bien vite après que tous les passagers en furent sortis. Koon fut choqué que Tyvokka eût un tel bûcher funéraire, mais fut rassuré par Adi Gallia. Tous se mirent ensuite à l’abri dans une grotte et organisèrent les unités en présence. Alors que la situation se révélait périlleuse, Plo dut user de ses talents télépathiques pour prendre une longueur d’avance sur l’ennemi. Ainsi, il apprit en infiltrant l’esprit de Stark que celui-ci n’avait pas prévu un affrontement de longue durée, et qu’il avait du mal à garder la cohésion de son groupe, ces deux failles pouvant s’avérer cruciales dans la suite des événements.


plo koon

Koon (à droite) et les autres membres du Conseil.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Le Jedi vit juste et plusieurs des scélérats travaillant pour le compte de Stark commençaient à se révolter contre son autorité, et jugeaient qu’ils n’étaient pas des soldats. Koon continua à percevoir les pensées du contrebandier à distance et prévit des directives en conséquence : il fallait un assaut frontal. Ranulph Tarkin, le Républicain radical, signala que si le Kel Dor pouvait réellement avoir accès à l’esprit de Stark, il aurait aussi la possibilité de le persuader de se rendre. Toutefois Plo affirma que la distance était trop grande avec lui, et qu’il valait mieux pour l’instant se préparer à une contre-attaque.

C’est alors que la véritable bataille débuta, avec Koon, Kenobi, Jinn et Gallia dans les lignes avancées. Pendant l’assaut, le natif de Dorin savait toujours où les forces criminelles allaient frapper et fit se rapprocher l’issue du conflit. Il apporta également une aide précieuse aux guerriers républicains, en les encourageant, les félicitant, les guérissant et en soulageant ceux qui vivaient leurs derniers instants. Il se lia même d’amitié avec Jace Dallin, l’un des combattants, qui rapporta toutes les prouesses de Plo et reconnut, comme tous les autres soldats, sa gentillesse peu commune ainsi que son incroyable humilité. 


plo koon

Plo (derrière Boss Nass) assiste avec peine aux funérailles de son ami Qui-Gon Jinn.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Au prix de nombreux efforts, les forces de Stark battirent en retraite, mais ne partirent pas pour autant. Un petit concile fut organisé autour des Jedi. Plo décida qu’il fallait ramener les Sénateurs Valorum et un Neimodien de la Fédération du Commerce notamment sur Coruscant, afin qu’ils soient protégés ; ce furent Obi-Wan, Qui-Gon et Adi Gallia qui s’en chargèrent. Puis après avoir essuyé quelques attaques, ils revinrent aux côtés de leurs frères d’armes (hormis Gallia qui devait reconduire l’escorte vers Coruscant) et furent rejoints par Maître Tholme. Koon fut informé par un autochtone de Troiken que des prédateurs, des insectes longs de plusieurs centimètres, les mangeurs de Challat se terraient dans les grottes.

Et effectivement, Quinlan et Obi-Wan, qui s’étaient isolés, furent attaqués mais retournèrent près de leurs maîtres. Plo, avec Qui-Gon et Tholme, utilisèrent la Force pour sceller l’entrée du tunnel qui contenait les créatures tant redoutées. Le Kel Dor prit ensuite conscience qu’il fallait qu’ils sécurisent le reste de la montagne. Mais il était trop tard pour que les troupes de la République ne soient pas prises au dépourvu par celles de Stark, qui avaient trouvé un accès la caverne principale. Koon combattit durant cet énième assaut, et continua à prodiguer ses soins aux blessés. Par télépathie, il apprit que le Sénat avait choisi de ne pas envoyer de secours, mais que Adi Gallia avait réussi à mener Valorum à bon port sur Coruscant.


plo koon

Le Kel Dor a pris place pendant une réunion entre le Chancelier Palpatine et les Jedi concernant la montée des Séparatistes.
(DVD Star Wars Episode II: Attack of the Clones)


Au Temple Jedi, la nièce de Koon, Sha, se rendit au Conseil afin de s’entretenir avec ses membres. La jeune Kel Dor leur révéla que son oncle souhaitait vivement parler à Windu, Yoda et les autres. Pour cela, on demanda à Saesee Tiin, qui disposait également de talents de télépathe, de communiquer en communion avec l’esprit de Plo sur Troiken. Tous y parvinrent ; la communication spirituelle fut établie à distance. Ainsi Koon put exposer sa solution pour régler le conflit, à savoir trouver des vaisseaux pour constituer une force de frappe en s’appuyant sur la Fédération du Commerce.

L’assaut spatial final allait commencer, tandis que Koon continuait à se battre au sol de Troiken. Il organisa ses troupes, puis voulut s’entretenir avec Tarkin, qui était particulièrement furieux car selon lui, le Jedi lui avait volé sa gloire. Il plaça des explosifs sur les rochers qui bloquaient le passage du tunnel où les mangeurs de Challat étaient retenus et se tua du même coup. Koon ne put l’en empêcher et les créatures se jetèrent sur les mercenaires de Stark. Il prit les devants et ordonna à ses soldats de sortir de la grotte, qui s’effondrait, laissant prisonnier les quelques individus à l’intérieur. Toujours est-il que le Kel Dor, presque à lui seul, avait permis la victoire au sol, alors que dans l’espace, Jinn et les autres avaient également pris l’ascendant. C’est ainsi que se prit fin ce conflit majeur.


plo koon

Plo (à gauche) fait partie des 200 Jedi à se battre dans l'arène de Géonosis.
(DVD Star Wars Episode II: Attack of the Clones)


À la suite de ce conflit, au terme duquel le défunt Tarkin, grâce à famille influente, fût présenté à tort comme le véritable héros de Troiken, le Kel Dor tint la promesse qu’il avait faite à Tyvokka, à savoir obtenir un siège permanent au Conseil. Il devint, par la même occasion, Maître Jedi. À ce poste, il se lia d’amitié avec un autre membre du Conseil, Micah Giiett, avec lequel il partit régulièrement aux confins de la Galaxie pour remplir diverses tâches. Certains considéraient qu’ils étaient plus rivaux qu’amis, car ils se disputaient verbalement assez fréquemment ; mais à y regarder de plus près, on pouvait se rendre compte qu’il s’agissait plus d’une sincère complicité qu'autre chose.

Tous deux participèrent à une mission sur Yinchorr, lorsqu’il fallait réprimer un soulèvement. Ils partirent avec Lilit Twoseas et son apprenti K'Kruhk. Pendant le combat spatial d’abord, le vaisseau de la République s’écrasa sur la planète Yibbikoror. Une fois sortis de l’appareil, Koon usa de la Force pour convoquer des nuages de poussière et en faire devenir de véritables voiles qui dissimuleraient les attaques des Jedi aux yeux des assaillants yinchorris. Avec ce voile de fumée en place, tous furent sauvés par Adi Gallia, Eeth Koth, Tsui Choi et Mace Windu, mais n’eurent pas le temps de s’apitoyer sur leur sort. En effet, ils embarquèrent très vite pour aller secourir les Jedi restants.


plo koon

Plo et Mundi ont été capturés par les soldats de Géonosis et sont ramenés avec les autres Jedi rescapés.
(DVD Star Wars Episode II: Attack of the Clones)


Une fois encore, Plo dut affronter les travers de la Force, puisque durant les combats qui suivirent, son ami Giiett fut, comme il en avait été de même avec Tyvokka, blessé mortellement. L’accidenté choisit de rester à l’écart pour distraire l’ennemi, et mourut quelques instants plus tôt. Malgré tout, l’intimité de Koon avec le code de son Ordre faisait qu’il était parfaitement conscient qu’il ne fallait pas s’arrêter sur ces sentiments de peine, qui pouvaient conduire au côté obscur, mais plutôt les accepter, vivre avec, et continuer à servir la Force, quoiqu’il pût arriver. En tout cas, le conflit sur Yinchorr finit par se solder sur une « victoire » de la République et de l’Ordre Jedi, bien que la perte de Giiett restât bouleversante.

De retour sur Coruscant, le Conseil disposait désormais d’une place vacante. Koon, qui avait toujours autant confiance en son fidèle confrère Qui-Gon Jinn, proposa que ce dernier constituât le remplaçant du défunt ; toutefois les membres tels que Yoda ou Windu s’y refusèrent, prétextant que le maître était trop entêté et n’avait qu’une vue restreinte des choses. Finalement, on décida que Ki-Adi-Mundi était un parfait choix pour cette place. Plo, de son côté, bien que quelque peu déçu, se consola en honorant la mémoire de Giiett, puisqu’il prit comme apprentie Bultar Swan, son ancienne padawan.


plo koon

Plo (à droite d'Anakin) dégaine son sabre laser comme tous les autres Jedi.
(DVD Star Wars Episode II: Attack of the Clones)


En tant que membre du Conseil, Koon était réputé pour sa sérénité, mais aussi son silence. Il intervenait peu dans les débats, préférant laisser ce soin à ses compagnons plus caractériels comme Windu. Lorsque Qui-Gon vint présenter un jeune garçon dénommé Anakin Skywalker au Temple, il s’avéra néanmoins sceptique, comme presque tous les autres, sur l’avenir de l’enfant. Mais avant que la décision finale ne fût prise, la Bataille de Naboo commença, au cours de laquelle Jinn perdit la vie des mains de Darth Maul. Ce fut encore une grande perte pour Plo ; il assista toutefois avec courage aux funérailles du défunt maître Jedi. À cette époque aussi, il prit sous son aile une autre padawan, une femelle Trandoshan, Lissarkh.

Plusieurs missions furent assignées à Koon peu après les événements survenus sur Naboo. D’abord, il dut contrecarrer un attentat fomenté par un groupe de Trandoshans terroriste. Puis il eut à intervenir avec nombre de ses collègues sur Malastare, afin de négocier une trêve entre le gouvernement des Lanniks, dont faisait partie Even Piell, et d’autres terroristes du Iaro Rouge. Plo aida aussi Aayla Secura, disciple de Quinlan Vos, à recouvrer la mémoire après les incidents de Ryloth concernant une substance appelée glitteryll. Au cours de l’une de ses missions, le Kel Dor perdit par ailleurs son sabre laser à lame jaune qu’il avait utilisé jusqu’à présent, et dut s’en reconstruire un, à lame bleue cette fois.


plo koon

Plo Koon et Kit Fisto durant la Guerre des Clones.
(Série Star Wars: The Clone Wars)


Plus tard, alors que la discorde allait bon train au sein de la République et que celle-ci apparaissait de plus en plus corrompue, des dissensions évidentes frappaient le Sénat. Le groupe des Séparatistes se forma et se rassembla sous l’égide du Comte Dooku, ancien Jedi. Ce fut à la même période qu’un autre groupe, appelé l’Enquête du peuple, commença à accumuler du soutien dans l’intention de contraindre l’Ordre Jedi à être plus responsable de leurs agissements devant le gouvernement. Plo usa d’ailleurs d’un tour de la Force pour disperser une foule de manifestants ayant infiltré le Temple.

Dans les mois qui suivirent, Koon était présent aux principales séances du Conseil : il assista notamment à l’entretien du nouveau Chancelier Palpatine avec Yoda, Ki-Adi-Mundi, Windu et le Comité Loyaliste, concernant les tentatives d’assassinat sur Padmé Amidala et les protestations qui suivirent au Sénat ; et au rapport holographique de Kenobi qui enquêtait sur les activités séparatistes du Comte Dooku et des autres leaders su Géonosis. D’ailleurs, il n’hésita pas à partir sur cette planète rocailleuse, aux côtés de deux cents autres Jedi, pour secourir Obi-Wan, son apprenti et Amidala dans l’arène d’exécution.

Pendant la Bataille de Géonosis, qui marqua le début de la Guerre des Clones, Koon combattit en ces lieux aux côtés de Ki-Adi-Mundi pour désactiver l’appareil de contrôle des droïdes. Mais les deux confrères furent capturés alors qu’ils n’étaient que les seuls survivants de leur groupe. Ils furent escortés par des Géonosiens vers les Jedi restants. Tous se préparaient à mourir quand Windu refusa de se rendre devant Dooku et son armée de droïdes. Cependant, à ce moment précis arrivèrent plusieurs canonnières, transportant les soldats clones, qui constituaient la nouvelle armée de la République.


plo koon

Koon, Dallin et Dodonna sont capturés lors de la crise de Rendili.
(Bande dessinée Star Wars Republic 69: The Dreadnaughts of Rendili)


Une fois emmené hors de l’arène, Plo Koon dirigea, comme nombre d'autres Jedi, une légion des guerriers clonés et sortit de la bataille sain et sauf, contrairement à beaucoup d’autres. Désormais, il servira la République en tant que Général de la Grande Armée, durant les années de guerre impitoyables. C'est lui qui découvrit une jeune Togruta prometteuse nommée Ahsoka Tano et qui serait plus tard l'élève du jeune Skywalker. À cette époque, par ailleurs, le Kel Dor pensait que la trahison de Dooku devait être punie par le pouvoir conjugué de l'armée républicaine et des chevaliers Jedi. Néanmoins, même pendant le conflit, il avait une haute notion de ce qui était juste et ce qui ne l'était pas ; il pensait que l'action était le meilleur choix dans une Galaxie en guerre.

Bien que la plupart des Jedi préférât utiliser des intercepteurs Eta-2 lors de leurs missions, Plo, quant à lui, ne jurait que par son Delta-7B Aethersprite. L'une de ses excentricités fut d'ailleurs de refuser qu'on effaçât la mémoire du droïde R7-F5 qui avait combattu avec lui au cours de plusieurs assauts. Il faut dire que Koon était l'un des meilleurs pilotes de l'Ordre Jedi ; il était réputé pour préférer le cockpit de son chasseur aux délibérations longues et parfois ennuyeuses du Conseil. Mais plus que son appareil, c'était l'escadron de pilotes clones que choisi soigneusement par le Kel Dor qui effrayait les Séparatistes.

Ils pouvaient également redouter les connaissances de Plo concernant l'espace : les routes commerciales n'avaient aucun secret pour lui. Quand le Général Grievous, à bord de son vaisseau, le Malevolence, attaqua et détruisit le croiseur Jedi Triumphant, Koon, le Commandant Wolffe et deux soldats fuyèrent en utilisant une capsule de sauvetage. Ils errèrent dans le système d'Abregado en traversant les débris de leur appareil qui volaient dans l'espace. Ils tentèrent de retrouver des survivants.Mais le groupe fut surpris de voir qu'un engin transportant des droïdes de combat B1 adaptés aux opérations dans l'espace vint agripper leur pod.

Les robots qui en sortirent voulurent en fendre les vitres et ainsi condamner ses passagers à une mort certaine. Koon n'eut d'autre choix que de les combattre dans l'espace. En effet, grâce à la peau fine propre aux Kel Dor, il pouvait y survivre bien plus longtemps qu'un humain qui n'aurait pas été équipé. De leurs côtés, Anakin Skywalker et Ahsoka Tano s'efforçaient eux aussi de chercher les réscapés de l'explosion du Triumphant. Koon utilisa la Force pour pousser un soldat clone dans l'espace afin que celui-ci ouvrît le feu sur les droïdes. Ce fut chose faite.


plo koon

Plo, survolant les airs de Cato Neimoidia.
(DVD Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)


Il s'attela alors à libérer le pod de l'emprise de l'appareil ennemi. Mais les cyborgs de combat avaient réussi à briser les fenêtres de la capsule de sauvetage ; les Républicains étaient condamnés, sauf si Anakin et son apprentie arrivaient à temps pour les libérer. Heureusement, ces derniers remplirent leur mission avec succès et Plo fut sauvé. Plus tard, un assaut sur le Malevolence de Grievous fut organisé ; Anakin et Ahsoka utilisèrent un Y-wing pour repousser les forces séparatistes stationnées dans cette région de la Galaxie.

Sur Brentaal IV, Plo coordonna un assaut, donnant ses ordres à Shaak Ti et à Agen Kolar, pour se joindre, à l’issue du combat, à la méditation de la Togruta. Il se débarrassa de nombreux droïdes séparatistes et agissait, au cours de ce conflit, en coopération avec Adi Gallia. Ensemble, ils allèrent secourir Bail Organa quand il fut attaqué par des pirates. Tous deux aidèrent aussi Anakin Skywalker à localiser Obi-Wan Kenobi et le soldat ARC, Alpha-17. Ce fut au cours de leurs intenses recherches qu’ils furent confrontés à des chasseurs de primes dans l’espace au-dessus de Varonat. Peu après, Plo et Kit Fisto affrontèrent l’horrible Durge dans des catacombes en dessous d’une prison, et furent aidés par les détenus pour repousser l’agresseur temporairement, puisqu’ils remarquèrent que Durge aurait pu facilement s’échapper, ce qu’il fera d’ailleurs. Koon sera contre l’avis de Fisto sur le fait que leurs alliés détenus devaient avoir une peine réduite pour bonne conduite.


plo koon

Ayant reçu l'Ordre 66, le Capitaine Jag, dans son ARC-170, déclenche ses lasers sur le chasseur Jedi de Plo.
(DVD Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)


Plus tard, au-dessus de Rendili, à bord du vaisseau-mère Mersel Kebir placé sous le commandement de son ami Jace Dallin, Plo, accompagné du Capitaine Jan Dodonna, fit figure de négociateur pour la bataille qui se préparait. La flotte républicaine était alors arrivée trop tard pour empêcher la planète de se rallier aux Séparatistes. Mais elle se trouvait aux prises avec la flotte de défense de Rendili, constituée de cuirassés vieillissants. Des négociations durent être entamées avec Dallin, qui ne savait s’il devait encore choisir de servir la République au prix de la sécurité de sa planète. Très vite, le Lieutenant Yago intervint et affirma qu’il devait suivre les ordres des Séparatistes.

Il mit Dallin en état d’arrestation, et Koon dégaina de suite son sabre laser. Considéré comme un traître, Jace fut menacé d’un blaster par Yago, ce qui contraint Plo à ranger son arme et à se rendre. Il fut conduit dans les cellules d’entrave du vaisseau. Le lieutenant voulant prendre le commandement de la flotte républicaine au profit des Séparatistes, Saesee Tiin dut intervenir et fut obligé de penser à détruire les cuirassés. Heureusement, Skywalker avait un autre plan ; il était capable d’éviter cette issue tragique. Alors que Koon méditait dans sa cellule et percevait qu’il allait être libre, ce fut en effet le cas quand Obi-Wan et Quinlan Vos débarquèrent pour lui porter secours.


plo koon

L'intercepteur Delta-7 de Koon est touché par surprise.
(DVD Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)


Après cela, Plo participa à une mission sur Boz Pity consistant à détruire un centre de commandement séparatiste. Dans les derniers jours de la guerre, il gagna Ywllandr où il mena avec brio les troupes de la Marine de la République dans le but de réduire le goulot d’étranglement séparatiste du système. Il prit part en même temps aux séances du Conseil Jedi par hologramme interposé, depuis un croiseur républicain. Koon fit ses preuves une nouvelle fois pendant la Bataille de Coruscant, où il allia ses talents de pilote à ses qualités de bretteur.

À la fin de la Guerre des Clones, Plo Koon menait une patrouille de chasseurs au-dessus de Cato Neimoidia, planète contrôlée par les Neimodiens, cupides membres de la Fédération du Commerce. Il pilotait depuis son intercepteur Jedi Delta-7 Aethersprite modifié et fut informé que la République reprit le monde. Mais pour s’en assurer, Plo fut escorté par le Capitaine Jag’galaar, un ancien militaire démis de ses fonctions puis réhabilité car le Kel Dor avait reconnu sa bravoure. Alors qu’il patrouillait à travers les villes aériennes, il ne put réagir lorsque Jag reçut l’Ordre 66 de Palpatine, ordonnant l’exécution de tous les Jedi.


plo koon

Koon, en train de mourir suite à l'explosion de son appareil.
(DVD Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)


Le commandant n’hésita pas à envoyer ses tirs de lasers sur le vaisseau du maître Jedi qui ne s’y attendait aucunement. Avant qu’il ne pût réagir, les salves touchèrent la partie des réacteurs du chasseur. Plo perdit le contrôle de son appareil et celui-ci fit rapidement une vrille et se brisa avant d’exploser sur un édifice et d’éjecter le droïde astromech de Koon. Celui-ci mourut sur le coup ; ce fut pour lui un assassinat lâche et inattendu, qui mit fin à sa vie de bienfaisance, axée sur le respect du Code Jedi. Quand l’Empire Galactique prit le pouvoir, les enregistrements de Sate Pestage prétendirent que Koon avait trépassé au cours d’une attaque suicide sur une maternité de larves neimoidiennes.


puce Sources

- Plo Koon dans la Databank
- Episode I Insider's Guide
- Star Wars Episode I: The Phantom Menace
- Star Wars Episode II: Attack of the Clones
- Star Wars Episode III: Revenge of the Sith
- Star Wars Republic 69: The Dreadnaughts of Rendili
- Episode I: The Visual Dictionary
- Star Wars: The Stark Hyperspace War
- Episode I: Jedi Power Battles: Prima's Official Strategy Guide
- The New Essential Guide to Characters
- Power of the Jedi Sourcebook
- The New Essential Chronology
- Star Wars Miniatures: Clone Strike
- Order 66: Destroy All Jedi
- The Official Star Wars Fact File
- Jedi vs. Sith: The Essential Guide to the Force
-
"Coruscant Limited" – Star Wars Customizable Card Game (Carte : Plo Koon)
- Jedi Master Plo Koon
sur Wizards.com
- The Clone Wars: Visual Guide
- Jedi Force File: Plo Koon



puce Informations

Auteur Cette fiche a été rédigée par Thypot le 15 janvier 2008.
Corr Cette fiche n'a pas été corrigée.


[Retour] - [Suivant]



Dernière modification effectuée le 13 octobre 2008 à 11:58 (CEST+0200)