Logo CSS
Logo XHTML
Stats
visiteur(s) en ligne
353904 visiteurs
1 visiteur aujourd'hui
88 fiches Star Wars

Partenaires

Logo KW
Tous les partenaires






PERSONNAGES > QUI-GON JINN


Encyclo




Fiche de données

qui-gon jinn

Naissance :
-92
Mort :
-32, Naboo
Espèce :
Humain
Taille :
1,93 mètres
Maître :
- Dooku
Apprentis :
- Xanatos
- Obi-Wan Kenobi
- Yoda (en tant qu'esprit de Force)
Affiliations :
- Ordre Jedi
- République Galactique
Période :
Logo Empire

 
pit
Compte tenu de sorties récentes ou d'absence de sources, cette fiche manque d'informations. Elle sera mise à jour au plus vite. Merci de votre compréhension.


Qui-Gon Jinn marqua incontestablement l'Ordre Jedi à l'époque de l'Ancienne République. Il avait toujours été d'une grande sagesse, mais avait un caractère fort. Entêté, croyant à la Force vivante et ayant confiance en lui-même seulement, il n'intégra pas le Conseil des Jedi. En effet, à cause de ces traits de caractère, ses supérieurs ne souhaitèrent pas lui donner une place parmi eux. Son entêtement venait en partie de son maître, le Comte Dooku. Celui-ci l'incita à penser que la République était corrompue. Ainsi, il rentrait souvent en conflit avec le Conseil. Cette relation tumultueuse fut prolongée par Qui-Gon plus tard.

Peu à peu, Qui-Gon devint une Jedi particulièrement respecté. Il était connu pour sa philosophie, étrange selon certains, qui prônait l'idée que la Force devait être perçue à l'instant présent et non par anticipation constante. On considérait ainsi Qui-Gon comme un rebelle, par ses longs cheveux notamment, ce qui lui conféra une assez mauvaise réputation parmi ses pairs.

Malgré ses immenses talents avec la Force et dans le maniement du sabre laser, Qui-Gon ne fut jamais accepté au Conseil. Il refusait en outre souvent d'avoir un padawan. Mais avec le temps, il prit sous son aile un certain Xanatos, fils de Crion. Xanatos était un élève très doué, mais devint de plus en plus arrogant. Qui-Gon ne l'avait pas senti, mais son disciple était attiré par le côté obscur et faisait souvent montre d'excès de colère. Après un conflit, Qui-Gon fut contraint de tuer le père de Xanatos, Crion. Le padawan se lança à l'assaut de son maître ; mais ce dernier le maîtrisa tant bien que mal. Le jeune homme avait sombré dans le côté obscur ; il s'échappa. Qui-Gon Jinn perdit alors toute sa confiance et remit en cause ses capacités d'instructeur.

Mais le vieux maître Jedi Yoda l'incita à former le pimpant Obi-Wan Kenobi. En tant qu'individu posé, Obi-Wan s'entendit bien avec son maître. Ils avaient été chargés d'accomplir plusieurs missions ensemble. Et c'est ensemble qu’ils parvinrent à déjouer un complot destiné à nuire aux Jedi, mené par l'ancien élève de Qui-Gon, Xanatos. Celui-ci, une fois de plus, s'enfuit néanmoins. Qui-Gon et son Padawan décidèrent de partir à la recherche du Jedi déchu ; ils le trouvèrent sur Telos et furent amenés à le tuer. Toutes les épreuves que le maître et l'apprenti enduraient renforçaient leur union.

Qui-Gon connut lui aussi le côté obscur. En effet, lors d'un enlèvement, Tahl, sa bien-aimée, fut tuée. C'est alors que la blessure que lui occasionnait cet assassinat le conduisit vers le chemin des Sith. Heureusement, Obi-Wan le raisonna mais il lui fallut dix ans pour se remettre de sa peine. Plus tard, dans l'espoir de faire fortune, un contrebandier nommé Iaco Stark mit en place un trafic de chasseur de primes, d'assassins et d'autres malandrins. Cela mit en péril la circulation du médicament le plus utilisé de la Galaxie, le bacta. Aussi Qui-Gon et son apprenti Obi-Wan, ainsi que Quinlan Vos, furent-ils envoyés pour résoudre cette crise. Jinn dut découvrir comment Stark avait infecté des ordinateurs de navigation. Il participa grandement à la victoire de la République pendant cette guerre hyperspatiale.

Plus tard, les deux Jedi furent mandatés pour rejoindrer un vaisseau amiral droïde afin de négocier avec la Fédération du Commerce qui avait établi un blocus autour de la pacifique planète Naboo. Ils furent mal accueillis et les deux camarades se séparèrent. L'un et l'autre se dissimulèrent dans un Transport Multi-Troupes de la Fédération qui préparait l'invasion de Naboo. Arrivé sur la planète, Qui-Gon fit la connaissance de Jar Jar Binks et retrouva Obi-Wan pour aller jusqu'au Palais Royal de Theed, capitale de Naboo. Là-bas, les Jedi décidèrent d'emmener la Reine de Naboo sur Coruscant. Le blocus spatial toucha le croiseur transportant la Reine. En outre, l'hyperdrive du vaisseau fuyait. Ils se posèrent alors sur Tatooine. Qui-Gon ne s'attendait alors pas à rencontrer, sur cette planète pauvre et isolée, un jeune esclave qui allait changer l'histoire de la Galaxie.

En rencontrant cet Anakin Skywalker, Jinn fut frappé par les dons de Jedi qu'il décela en lu ; par conséquent, il décida d'analyser son taux de midi-chloriens. Le bambin en avait plus que Yoda, ce qui était exceptionnel. Il voulut donc l'emmener avec lui pour le faire devenir un Jedi, même s'il savait pertinemment qu'il était déjà trop âgé pour pouvoir entamer une formation. Mais avant cela, Anakin dut gagner la course de la Boonta Eve pour que Watto l'affranchît et lui permît de quitter sa planète natale.

Qui-Gon, qui rentrait dans son croiseur avec Anakin, se fit attaquer par Darth Maul. Le Jedi parvint à s'échapper après quelques échanges de sabres laser. Il se demanda alors qui était cet ennemi si puissant. Un retour des Sith serait-il possible ? Quoi qu'il en fût, ils volèrent tous vers Coruscant. Sur la capitale galactique, le maître Jedi rapporta au Conseil les extraordinaires capacités d' Anakin. Il pensait que c'était l'Élu, qui, selon une ancienne prophétie, rétablirait l'équilibre dans la Force. Le Conseil, bien que du même avis que Qui-Gon, n'approuva pas son choix. Pour l'instant, il ne serait pas formé, car trop vieux et parce que le jeune garçon était encore trop marqué par la séparation d'avec sa mère.

Obi-Wan et Qui-Gon retournèrent sur Naboo. Ils entamèrent un combat contre Darth Maul. Après de multiples péripéties aériennes et terrestres, le vieux Jedi fut tué par le Sith. Heureusement, Kenobi parvint à venger son maître en se débarrassant du Zabrak. Mais Qui-Gon était mourant ; dans ses dernières paroles, il demanda à Obi-Wan de former Anakin. La perte de Jinn fut terrible ; des funérailles furent immédiatement organisées et lors du bûcher funéraire, Mace Windu et Yoda concluaient que l'incident de Naboo avait définitivement marqué le retour des Sith.

Quelques années plus tard, étrangement, la voix de Qui-Gon fut entendue par Anakin, alors padawan, lorsque celui-ci assassina tous les Tuskens responsables de la mort de sa mère. En effet, Jinn trouva la voie de l'immortalité et après l'avènement de l'Empire, Yoda, l'un des seuls Jedi rescapés du programme d'extermination de l'Empereur et de Darth Vader, découvrit en méditant que l'esprit de Qui-Gon, à travers la Force, n'était pas éteint. Devenant son apprenti, le petit être vert sut comment obtenir la vie éternelle dans la Force et la réincarnation en un fantôme.


puce Sources

- Qui-Gon Jinn dans la Databank
- Episode I: Jedi Power Battles: Prima's Official Strategy Guide
- Star Wars Trading Card Game
- Star Wars Roleplaying Game
- Star Wars Episode I Who's Who: A Pocket Guide to Characters of the Phantom Menace
- Star Wars Epsiode I: The Phantom Menace
- Star Wars Episode III: Revenge of the Sith
- Episode I Insider's Guide
- Star Wars Episode III Revenge of the Sith: Illustrated Screenplay
- Star Wars Insider #86
- Star Wars Miniatures: Clone Strike
- Episode I: The Visual Dictionary
- Star Wars: The Complete Visual Dictionary
- Star Wars: The Ultimate Visual Guide
- The New Essential Guide to Characters
- The New Essential Chronology
- Star Wars Chronicles: The Prequels
- The Official Star Wars Fact File



puce Informations

Auteur Cette fiche a été rédigée par Thypot le 21 mai 2006.
Corr Cette fiche a été entièrement corrigée.


[Retour] - [Suivant]



Dernière modification effectuée le 13 octobre 2008 à 11:58 (CEST+0200)