Logo CSS
Logo XHTML
Stats
visiteur(s) en ligne
352797 visiteurs
11 visiteurs aujourd'hui
88 fiches Star Wars

Partenaires

Logo HOLONET
Tous les partenaires






PERSONNAGES > JABBA DESILIJIC TIURE


Encyclo




Fiche de données

jabba

Naissance :
-600, Nal Hutta
Mort :
+4, Tatooine
Espèce :
Hutt
Taille :
- 3,99 mètres (longueur)
- 1,78 mètre (hauteur)
Affiliations :
- Clan Desilijic
- Cartel hutt
- Empire criminel de Jabba le Hutt
- République Galactique
- Consortium de Zann
Périodes :
Logo Empire Logo Rébellion

 
pit
Compte tenu de sorties récentes ou d'absence de sources, cette fiche manque d'informations. Elle sera mise à jour au plus vite. Merci de votre compréhension.


Jabba Desilijic Tiure, plus connu sous le nom de Jabba le Hutt, naquit au sein d’une puissante famille, qui comptait parmi ses membres ses oncles Jiliac et Pazda, ses neveux Gorga et Grubba, ainsi que son propre père, Zorba, chef du clan. Ce dernier, alors âgé de quatre cents ans, éleva son fils sur le dangereux monde de Nal Hutta, et il lui avait rapidement enseigné le sens des affaires louches, comme la contrebande, l’esclavage, et tout ce qu’il est nécessaire de savoir pour diriger efficacement des activités illicites. Ayant acquis une certaine connaissance du monde criminel grâce à son géniteur, Jabba, de plus en plus ambitieux, supervisa de nombreux trafics en tous genres autour du clan Desilijic. Lors de son apogée et celle de l’espace Hutt, constitué de plusieurs planètes, les fameux jardins interdits de Nuswatta furent pillés par sa faute.

Après avoir travaillé comme assistant de son père pendant quelques années, Tiure décida d’aller s’installer sur la planète Tatooine, point chaud de la contrebande intergalactique. Là, il s’empara d’une vielle forteresse située dans la Mer des Dunes appartenant aux moines B’omarr. Il transforma radicalement les lieux et ce qui était une citadelle antique devint un véritable palais. Malgré les oppositions de sa rivale, Gardulla la Hutt, du clan Besadii, Jabba parvint à administrer certains des sites les plus importants du monde ensablé. S’étant rempli les poches grâce à des paris lancés pour des courses de Pod, il put acheter une loge dans l’arène de Mos Espa, spatioport dont il avait réussi à prendre le contrôle.

Jabba partageait son temps entre Tatooine et Nal Hutta et il avait recruté un parfait entourage de laquais. Parmi tous les membres de sa cour qu’il dirigeait en permanence, on trouvait son fidèle majordome twi’lek, Bib Fortuna, qui avait la charge de gérer les affaires de l’empire criminel de son maître et de s’occuper du palais ainsi que des autres propriétés. Pour assurer la sécurité du palais, Fortuna engagea des féroces gardes gamorréens à l’intelligence plus que limitée. En plus de son lieutenant, le Hutt disposait d’une organisation où grouillaient assassins et chasseurs de primes, comme Aurra Sing, ou encore Dannik Jeriko, un Anzat hostile. Mais Jabba n’avait confiance qu’en Ephant Mon, vieux trafiquant d’armes qu’il connaissait depuis bien longtemps.


jabba

Jabba le Hutt et son bras droit assistent à la course de Pods qui se solde par la victoire d'Anakin Skywalker.
(DVD Star Wars Episode I: The Phantom Menace)


Entre les deux créatures s’était tissée une sorte d’amitié. Ephant Mon était devenu un conseiller fidèle pour son maître, qui se fit remarquer notamment lorsque deux Jedi, Ki-Adi-Mundi et son apprentie appelée la Femme Sombre, débarquèrent sur Tatooine afin de retrouver la fille du Céréen. Ils se firent capturer par l’un des sbires du Hutt, mais c’est surtout au cours de cette expérience que les gardiens de la paix apprirent l’engagement de Jabba dans l’armement de la Fédération du Commerce. Cette dernière avait en effet l’intention d’envahir la paisible planète Naboo. D’autres incidents survinrent dans la vie du criminel, comme lorsqu’il voulut monter les habitants de Tatooine contre les pillards Tuskens. Peu après, il limogea Bib Fortuna pour une erreur minime et le remplaça par l’un de ses rivaux, Naroon Cuthas.

Quand Zorba fut arrêté et jeté dans une prison impériale de Kip pour usage illégal d’installations minières, son frère, Jiliac, l’oncle de Jabba, prit la direction du clan. Jabba, lui, devint son second. Mais le règne de Jiliac fut de courte durée, puisqu’il fut tué lors d’un rituel contre Dorga, le chef de la tribu Besadii. Le Hutt devint alors à son tour chef du clan Desilijic. Sentant qu’une menace provenant du nouveau-né de son oncle planait sur lui, il le tua. En tant que leader de son groupe, il soutint un raid de Bria Tharen sur Ylesia.

Sous sa direction, l’empire criminel s’agrandit lentement et s’étendit à des secteurs de la Bordure Extérieure. Il participa personnellement à toutes les activités illégales et, à terme, tous les contrebandiers, mercenaires et autres voleurs de la région finissaient par travailler pour lui. Han Solo faisait partie de ceux-là. Le jeune Corellien devint l’un des pilotes préférés du seigneur du crime. Quant aux chasseurs de primes, il arrivait à Jabba de faire appel à de célèbres chasseurs de primes, comme Boba Fett ou Aurra Sing, qui se chargeaient d’aller éliminer les opposants à l’organisation du Hutt.


jabba

Jabba le Hutt discute avec Han Solo à propos du remboursement que doit verser le contrebandier.
(DVD Star Wars Episode IV: A New Hope)


S’il ne passait pas le plus clair de son temps dans son palais, il arrivait à Jabba d’aller voler lui-même les objets qu’il convoitait. Un jour, lui et Ephant Mon voulurent dérober des armes sur Glakka. Ils parvinrent, grâce à leur amitié, à se sauver mutuellement après avoir éliminé quelques pillards qui traînaient.

Dans sa demeure de Tatooine, Jabba s’occupait à toutes sortes de distractions. Il chercha tout d’abord un nouveau majordome. Les deux prétendants, Bib Fortuna, qui n’avait jamais désespéré de retrouver sa profession d’antan, et Bidlo Kwerve, un Corellien. Le Hutt, après s’être lassé de la compétition qui s’était installée entre les deux prétendants, choisit le Twi’lek pour le suppléer. Parmi ceux qui servaient à la distraction de Jabba, on trouvait un singe lézard kowakien, Salacious Crumb, capturé alors que le petit animal volait de la nourriture dans la station spatiale de Kwenn. Cette créature amusait beaucoup le seigneur du crime, notamment par son rire entêtant et ses grimaces singulières.

En outre, des orchestres jouaient de la musique pour les invités de la cour, mais Jabba se désintéressait de cet art, préférant nourrir ses monstrueux animaux de compagnie. À l’époque où Fortuna et Kwerve se disputaient le poste de lieutenant du Hutt, une bête immense lui fut offerte, un rancor. Le malfrat obèse adorait regarder le fauve dévorer toute personne qui avait osé le défier. Quelques danseuses suvirent ce sort après avoir refusé les avances de leur maître.


jabba

Voici le passe-temps favori de Jabba : se divertir tout en se nourrissant.
(DVD Star Wars Episode IV: A New Hope )


Han Solo, contrebandier favori de Jabba, fut obligé, un jour, de se débarrasser d’une cargaison constituée de doses d’une épice inestimable appelée glitterstim, provenant de Kessel. Bien évidemment, Tiure voulut être remboursé. Mais Han disparut de la circulation pour éviter son ancien employeur et ce dernier en fit une affaire personnelle, offrant une forte récompense pour la tête du Corellien. Les chasseurs de primes se succédèrent sur Ord Mantell, ou encore dans le système d’Orleon, pour trouver Solo. Mais l’habileté de ce dernier lui permit de s’échapper par deux fois.

Envié par son propre pouvoir, Jabba vivait dans un univers de débauche à l’intérieur de son palais de la Mer des Dunes. Le temps passant, il sombra lui-même dans les excentricités et la dépravation ; son comportement se dégrada progressivement et il devint paranoïaque. Ephant Mon tenta de ramener son ami sur le droit de chemin, mais un événement inattendu allait très certainement faire parvenir le Hutt au sommet de son pouvoir.


jabba

Jabba, attiré par Leia, va en faire une esclave très légèrement vêtue.
(DVD Star Wars Episode VI: Return of the Jedi)


Boba Fett lui livra en effet Han Solo, congelé dans un bloc de carbonite. Jabba fit de suite accrocher le bloc au mur, comme décoration, dans la salle d’audience de son palais. La Princesse Leia voulut sauver celui qui allait devenir son mari. Pour cela, elle enfila le costume de Boushh et s’infiltra dans la demeure du Hutt. Elle le menaça avec un détonateur thermique, ce qui ne l’impressionna pas beaucoup. Mais Leia échoua dans son dessein lorsqu’elle libéra Solo de la carbonite. Toute la cour prit la princesse la main dans le sac. Elle fut parée d’un costume minimaliste, enchaînée au trône de son nouveau maître.


jabba

Jabba s'entretient avec le Chevalier Jedi Luke Skywalker, arrivé pour sauver ses amis.
(DVD Star Wars Episode VI: Return of the Jedi)


Juste après, Luke Skywalker arriva au palais ; Ephant Mon essaya de discuter avec son comparse, l’avertissant des dangers que représentaient le Chevalier Jedi. Mais le Hutt, imbu de son propre pouvoir, n’y prêta pas attention et signa ainsi son propre arrêt de mort. Leur amitié venait de s’achever, mais Jabba décida de faire exécuter ses prisonniers, Han Solo, Skywalker et Chewbacca. Il embarqua avec sa cour à bord de sa barge à voile pour la Grande Fosse de Carkoon, voulant donner ses opposants en pâture au sarlacc. Cependant, tous s’en sortirent, et Leia étrangla Jabba au moyen de la chaîne qui la retenait prisonnière. Sa vie de corruption venait subitement de toucher à sa fin.


jabba

Jabba s'est fait étrangler par Leia.
(DVD Star Wars Episode VI: Return of the Jedi)


Après la mort de l’ex-seigneur du crime, deux Hutts, membres du clan Desilijic, Kumac et Jelasi, entamèrent le pillage du palais de Jabba sur Tatooine. Ils prirent possession d'une bonne partie des biens, hormis son yacht personnel. Cet acte avait bel et bien scellé la fin définitive de l’organisation de l’un des plus grands criminels de la Galaxie, qui reposait désormais sûrement en paix, quelque part à travers la Force.


puce Sources

- Jabba the Hutt dans la Databank
- Shadows of the Empire Sourcebook
- Inside the Worlds of Star Wars Trilogy
- Galaxy Guide 7: Mos Eisley
- Star Wars Episode I: The Phantom Menace
- Star Wars Episode VI: Return of the Jedi
- The Essential Guide to Characters
- Episode I: The Visual Dictionary
- Star Wars: The Visual Dictionary
- Star Wars: The Complete Visual Dictionary
- The New Essential Guide to Characters
-
"Who's Who in Star Wars Galaxies" – Star Wars Insider #65
- The New Essential Chronology
- Underworld: A Galaxy of Scum and Villainy
- The Secrets of Star Wars: Shadows of the Empire
- Star Wars Miniatures: Rebel Storm
- Star Wars: The Ultimate Visual Guide
- Star Wars Chronicles
- Star Wars Chronicles: The Prequels
- Star Wars Insider #62
- The New Essential Guide to Droids
- Rebellion Era Sourcebook
- The Official Star Wars Fact File



puce Informations

Auteur Cette fiche a été rédigée par Thypot le 5 février 2007.
Corr Cette fiche n'a pas été corrigée.


[Retour] - [Suivant]



Dernière modification effectuée le 13 octobre 2008 à 11:58 (CEST+0200)