Logo CSS
Logo XHTML
Stats
visiteur(s) en ligne
352797 visiteurs
11 visiteurs aujourd'hui
88 fiches Star Wars

Partenaires

Logo KW
Tous les partenaires






DROÏDES > DROÏDE D'INTERROGATOIRE IT-O


Encyclo




Fiche de données

IT-O

Constructeurs :
- Département Impérial de Recherche Militaire
- Bureau de Sécurité Impériale
Taille :
0,30 mètre
Modèle :
Droïde d'interrogatoire IT-O
Équipement :
- Dispositifs à électrochocs
- Aiguille de perçage sonique
- Tourelle de torture à projection chimique
- Pince à déchiqueter les chairs
- Gicleur d'acide
- Injecteur de drogue
- Rayon hypnotique
- Photorécepteur d'analyse de la victime
- Émetteur d'arc électrique
- Dispositif de torture sonique
- Récepteur audio
Affiliations :
- Empire Galactique
- Vestiges de l'Empire
Périodes :
Logo Empire Logo Empire Logo Empire

 
Le droïde d'interrogatoire impérial IT-O était une unité diabolique capable de briser les volontés les plus fortes. Il avait été conçu par le Bureau de Sécurité Impériale. Les prototypes furent améliorés par le Comité pour la Préservation de l'Ordre Nouveau. Ainsi, le droïde, utilisant des techniques peu orthodoxes de torture, et d'une brutalité extrême, pouvait arracher n'importe quelles informations à ses victimes pour le compte de l'Empire.

À l'origine, ce robot fut construit pour servir de moyen de torture imparable qui permettrait au gouvernement en place de lutter contre les Rebelles. Les droïdes avaient été privilégiés, car on jugea les humains incapables de faire sortir un mot à un ennemi déterminé.

L'horreur technologique inspirait la terreur partout où il était utilisé. En effet, il possédait plusieurs instruments caractéristiques servant à la torture des prisonniers. Parmi eux, on trouvait des embouts estropieurs, une aiguille à percée sonique, un tube qui jetait de l'acide, des tenailles de marquage au fer rouge, des extracteurs de nerfs, un injecteur de drogue, un photorécepteur d'analyse de la victime, un émetteur de rayon, un récepteur audio, un écran de contrôle des réactions à la douleur et d'énergie vitale.

Avec tout cet attirail, le droïde, plus tard rendu illégal par les lois de la Nouvelle République, exploitait malicieusement les faiblesses mentales et physiques à l'aide d'éplucheurs de chair, de disloqueurs d'articulation, de fragmenteurs d'os, d'électrochocs et de bien d'autres dispositifs. Il injectait des drogues qui effaçaient la résistance morale des victimes. Sur la partie inférieure de l'IT-O se trouvait un projecteur de répulseurs permettant de se déplacer à 20 km/h maximum.

Afin d'exécuter son travail correctement, le droïde d'interrogatoire disposait d'un programme spécial adapté à de nombreuses espèces. Des capteurs de diagnostic pouvaient ainsi déterminer la résistance physique des victimes. Mais ce qui était terrifiant dans les méthodes de ces droïdes résidait surtout dans le fait qu'ils faisaient subir aux interrogés un véritable supplice tout en les maintenant en vie. Cette fonction était très appréciée du haut commandement impérial.

Ils mesuraient moins d'un mètre, et se maintenaient en l'air grâce à des répulseurs à basse fréquence. Les IT-O comportaient également un module vocal rarement utilisé, et un photorécepteur de couleur rouge impressionnant. Des réservoirs internes alimentaient les instruments en sérums, dont le « Bavo 6 », qui déclenchait des hallucinations chez la victime.

Quand Leia fut capturée sur l'Étoile Noire, Darth Vader se servit d'un IT-O pour la convaincre de révéler l'emplacement des plans secrets de la station spatiale. Pendant des heures, le Sith l'interrogea ; mais grâce à la détermination et la loyauté sans failles de la jeune femme, l'Alliance Rebelle n'eut rien à craindre. La résistance de Leia fut exceptionnelle et suscita l'intérêt des impériaux.

Parfois, le bureau d'espionnage impérial utilisait ces droïdes pour reconditionner des cerveaux de prisonniers et les faire devenir des agents doubles. Les droïdes IT-O disparurent avec la domination d'Ysanne Isard. Bien que ces terribles robots permissent d'extraire des informations à d'innombrables dissidents ou espions opposés à l'Empire, Isard choisit d'introduire des méthodes plus efficaces, si tant est qu'elle pût en trouver à l'époque.


puce Sources

- IT-O dans la Databank
- The New Essential Guide to Droids
- Star Wars: The Visual Dictionary
- Star Wars Episode IV: A New Hope
- Jedi vs. Sith: The Essential Guide to the Force



puce Informations

Auteur Cette fiche a été rédigée par Thypot le 17 avril 2006.
Corr Cette fiche a été entièrement corrigée.


[Retour] - [Suivant]



Dernière modification effectuée le 13 octobre 2008 à 11:58 (CEST+0200)