Logo CSS
Logo XHTML
Stats
visiteur(s) en ligne
350391 visiteurs
12 visiteurs aujourd'hui
88 fiches Star Wars

Partenaires

Logo SWE
Tous les partenaires






VAISSEAUX & ENGINS > INTERCEPTEUR JEDI DELTA-7 AETHERSPRITE


Encyclo




Fiche de données

delta

Constructeur :
Ingénierie Kuat Systems
Longueur :
8 mètres
Largeur :
3,93 mètres
Hauteur :
1,44 mètre
Accélération maximale :
10 000 G
Vitesse maximale :
12 000 km/h
Hyperdrive :
Performance classe 1
Autonomie :
5 heures de carburant, 5 heures d'air
Équipage :
- 1 pilote
- 1 droïde astromech intégré modifié
Armement :
2 canons laser jumelés (1 kilotonne / coup max.)
Affiliations :
- République Galactique
- Ordre Jedi
- Alliance Rebelle
Périodes :
Logo Empire Logo Rébellion

 
pit
Compte tenu de sorties récentes ou d'absence de sources, cette fiche manque d'informations. Elle sera mise à jour au plus vite. Merci de votre compréhension.


L'Ordre Jedi devait posséder un vaisseau adapté à ses diverses missions à travers les systèmes stellaires les plus éloignés. Bien que les imposants croiseurs fussent toujours utilisés, ces sensitifs optaient le plus souvent pour des engins rapides et maniables. C'est ainsi qu'apparut, peu avant la Bataille de Géonosis, le Delta-7 Aethersprite, conçu par Kuat Systems, filiale des Chantiers Navals de Kuat. Ses excellentes capacités lui conférèrent un statut plus qu'honorable parmi les chevaliers Jedi, tels Obi-Wan Kenobi.

C'est l'équipe de Walex Blissex qui fabriqua l'appareil. À l'origine, il n'était pas destiné aux combats spatiaux ; mais avec l'exigence soudaine du Temple de Coruscant, les plans durent être révisés. Son inaguration se déroula en présence d'Adi Gallia, qui eut la chance de le tester pour la première fois. La Jedi fut immédiatemment surprise par la maniabilité et la vitesse du Delta-7 : ses moteurs subliminiques atteignaient, en accélération maximale, 10 000 G dans l'espace et 12 000 km/h dans l'atmosphère.

Le principal défaut du chasseur résidait dans sa petite taille, qui influait sur son autonomie ; avec des réserves de carburant et d'oxygène, elle s'élévait en moyenne à cinq heures. De plus, il était impossible de placer un hyperpropulseur. Ces quelques inconvénients étaient néanmoins largement compensés par le fait que le vaisseau pouvait se loger dans un anneau hyperdrive externe, et qu'il comportait un logement pour droïde. Le navordinateur, quant à lui, permettait de relayer les signaux cryptés vers tout émetteur-récepteur à hyper-ondes situé dans le même système planétaire.

Malgré les idéaux pacifistes des Jedi, ceux-ci n'hésitaient pas à utiliser les canons laser jumelés du Delta-7, dont la puissance de feu était redoutable – une kilotonne de rayon. Le système d'armement était accouplé à un collimateur de visée performant. Grâce à leur habileté indéniable et à leurs réflexes impressionnants, les pilotes sensibles à la Force s'avéraient très efficaces face à leurs ennemis, d'autant que la protection de leur chasseur était assurée par un bouclier automatisé qui distribuait de l'énergie sur les surfaces attaquées. La couleur rouge qui dominait la coque était le signe de l'immunité diplomatique du Jedi.

La conception particulière de l'Aethersprite rendaient les senseurs à longue portée pratiquement inefficaces, difficiles qu'ils étaient à repérer. Avec sa forme aérodynamique et longitudinale, le Delta-7 offrait une bonne visibilité à son passager et son aspect extérieur était tout sauf rebutant. Sur son aile tribord, un symbole était gravé ; il représentait un cercle à huit pointes : cette inscription ancestrale datait de l'époque des études numérologiques du moine Bendu, qui prétendait que le chiffre « 9 » apportait tous les bienfaits de la Force au pilote dans une Galaxie unifiée. Elle devint par la suite, et demeura pendant plusieurs milliers de générations, l'emblème de la République, puis de l'Empire lorsque Palpatine accéda au pouvoir. Il le dépouilla de deux pointes et souilla, en quelque sorte, la mémoire de quelques siècles de paix.

De nombreux pilotes d'expérience, tels que Saesee Tiin ou Anakin Skywalker, avaient des besoins bien précis. Ainsi, ils modifièrent leurs appareils respectifs : Tiin y rajouta quatre canons laser à pulsation et un hyperdrive. Anakin, lui, bâtit un logement pour installer un droïde astromécanicien. R4-P17, de la série R4, endommagé en réparant un compacteur d'ordures sur Gyndine, avait été confié à Kenobi pour son Delta-7. Il gérait alors la navigation hyperspatiale, les scanners secondaires et les communications de l'appareil. Plus tard, nombre de Jedi intégrèrent un robot à leurs chasseurs. Après la Bataille de Géonosis qui montra aux Républicains, malgré leur victoire, que la Confédération des Systèmes Indépendants disposait d'atouts non négligeables, ces vaisseaux furent, pour la plupart, améliorés.

Outre les éléments susmentionnés, Skywalker ajouta par exemple des ailerons stabilisateurs, des propulseurs, des canons laser Taim & Bak et un lance-torpilles à protons. Obi-Wan Kenobi, quant à lui, voyagea, en toge de méditation familière, à bord de l'un d'entre eux afin de gagner la planète Kamino, alors qu'il recherchait un assassin responsable des attentats contre Padmé Amidala. Avec son chasseur, il évita brillamment les multiples attaques de Jango Fett au cœur du champ de météorites de Géonosis. Il découvrit par suite, à l'aide de l'émetteur-récepteur de son Aethersprite, qu'Anakin avait déserté Naboo pour se rendre sur Tatooine. En dépit de ses qualités, le Delta-7 fut remplacé par l'intercepteur Eta-2 de classe Actis, encore plus élaboré que son prédécesseur. De leur côté, les Chantiers Navals continuèrent à produire, mais cette fois, pour le compte de l'Empire.


puce Sources

- Jedi starfighter dans la Databank
- Star Wars: Battlefront
- New Jedi Starfighter Unveiled—HoloNet News Vol. 531 47
- People's Inquest Demand Jedi Budget Reports—HoloNet News Vol. 531 48
- Jedi Smash Iridium Pirates; 3 Knights Killed—HoloNet News Vol. 531 49
- Jedi Task force Dispatched to Reel in Thranta—HoloNet News Vol. 531 55
- Jedi Starfighters Moved to Eriadu Base—HoloNet News Vol. 531 56
- Full of Surprises
- Star Wars: Jedi Starfighter
- Star Wars: The New Droid Army
- Boba Fett: The Fight to Survive
-
"Death in the Catacombs" – Star Wars Insider 79
- Star Wars: The Clone Wars game
- Boba Fett: Crossfire
- Star Wars Republic 50: The Defense of Kamino
- Star Wars Republic 53: Blast Radius
- Star Wars: Clone Wars
- Storm Fleet Warnings
- Star Wars Republic 61: Dead Ends
- Star Wars Republic 62: No Man's Land
- Star Wars Republic 64: Bloodlines
- Star Wars Republic 67: Forever Young
- Changing Seasons
- CIS Shadowfeed Dispatch 15:2:29 Edition
- Star Wars: General Grievous
- Star Wars Republic: The Dreadnaughts of Rendili
- Labyrinth of Evil
- Star Wars Episode II: Attack of the Clones
- Star Wars Episode III: Revenge of the Sith
- Star Wars Republic: Into the Unknown
- Coruscant Nights I: Jedi Twilight
- The Last of the Jedi: Death on Naboo
- Star Wars Rebellion: My Brother, My Enemy
- Star Wars: Rogue Squadron III: Rebel Strike
- Survivor's Quest
- Attack of the Clones: Incredible Cross-Sections
- Star Wars: Complete Cross-Sections
- Attack of the Clones: The Visual Dictionary
- Star Wars: The Complete Visual Dictionary
- Inside the Worlds of Star Wars: Attack of the Clones
- Star Wars: Complete Locations
- The Official Star Wars Fact File
- Star Wars Rogue Squadron III: Rebel Strike Game Guide
- Star Wars Gamer 9
- The New Essential Guide to Vehicles and Vessels
- Star Wars Miniatures: Starship Battles



puce Informations

Auteur Cette fiche a été rédigée par Thypot le 26 décembre 2006.
Corr Cette fiche a été entièrement corrigée.


[Retour] - [Suivant]



Dernière modification effectuée le 11 novembre 2008 à 22:11 (CET+0100)